etudiant

Pages: 65 (16217 mots) Publié le: 11 janvier 2014
ROLAND BARTHES

Le plaisir
du texte

Collection " T e l Q u e l "

AUX ÉDITIONS

DU

SEUIL

LE PLAISIR DU TEXTE

DU MÊME AUTEUR
AUX MÊMES ÉDITIONS

Le degré zéro de l'écriture
coll. Pierres vives, 1953
coll. Points, 1972

Michelet par lui-même
coll. Écrivains

de toujours,

1954

Mythologies
coll. Pierres vives, 1957
coll. Points, 1970

Sur Racine
coll.Pierres

vives, 1963

Essais critiques
coll. Tel Quel, 1964

Critique et Vérité
coll. Tel Quel,

1966

Système de la mode
1967

SjZ
coll. Tel Quel,

1970

Sade, Fourier, Loyola
coll. Tel Quel,

1971

AUX ÉDITIONS SKIRA

L'Empire des Signes
coll. Sentiers

de la
1970

création,

ROLAND

BARTHES

LE PLAISIR
DU TEXTE

ÉDITIONS

DU SEUIL

27, rue Jacob, ParisVIe

CE
EST P U B L I É

LIVRE

D A N S LA

COLLECTION

T E L QUEL
DIRIGÉE P A R

©

Éditions

PHILIPPE

SOLLERS

du Seuil,

1973.

L a loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à
une utilisation collective. T o u t e représentation ou reproduction intégrale
ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement
de l'auteurou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon
sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal,

La seule passion de ma vie a été la peur.
Hobbes

Le plaisir du texte : tel le simulateur de
Bacon, il peut dire : ne jamais
s'excuser,
ne jamais s'expliquer. Il ne nie jamais rien :
« Je détournerai mon regard, ce sera désormais
ma seule négation. »Fiction d'un individu (quelque M. Teste à
l'envers) qui abolirait en lui les barrières,
les classes, les exclusions, non par syncrétisme, mais par simple débarras de ce vieux
spectre : la contradiction logique; qui mélangerait tous les langages, fussent-ils réputés
incompatibles; qui supporterait, muet, toutes
les accusations d'illogisme, d'infidélité; qui
resterait impassible devant l'ironiesocratique
(amener l'autre au suprême opprobre :
se contredire) et la terreur légale (combien
9

LE PLAISIR DU

TEXTE

de preuves pénales fondées sur une psychologie
de l'unité!). Cet homme serait l'abjection de
notre société : les tribunaux, l'école, l'asile, la
conversation, en feraient un étranger : qui
supporte sans honte la contradiction? Or
ce contre-héros existe : c'est lelecteur de
texte, dans le moment où il prend son plaisir.
Alors le vieux mythe biblique se retourne, la
confusion des langues n'est plus une punition,
le sujet accède à la jouissance par la cohabitation des langages, qui travaillent côte à côte :
le texte de plaisir, c'est Babel heureuse.

(PlaisirlJouissance : terminologiquement, cela
vacille encore, j'achoppe, j'embrouille. De
toutemanière, il y aura toujours une marge
d'indécision ; la distinction ne sera pas source
de classements sûrs, le paradigme grincera, le
sens sera précaire, révocable, réversible, le
discours sera incomplet.)

10

Si je lis avec plaisir cette phrase, cette histoire ou ce mot, c'est qu'ils ont été écrits dans
le plaisir (ce plaisir n'est pas en contradiction avec les plaintes de l'écrivain). Mais lecontraire ? Écrire dans le plaisir m'assure-t-il —
moi, écrivain — du plaisir de mon lecteur?
Nullement. Ce lecteur, il faut que je le cherche,
(que je le « drague »), sans savoir où il
est. U n espace de la jouissance est alors créé.
Ce n'est pas la « personne » de l'autre qui
m'est nécessaire, c'est l'espace : la possibilité
d'une dialectique du désir, d'une imprévision
de lajouissance : que les jeux ne soient pas
faits, qu'il y ait un jeu.

On me présente un texte. Ce texte m'ennuie. On dirait qu'il babille. Le babil du
texte, c'est seulement cette écume de langage
qui se forme sous l'effet d'un simple besoin
11

LE PLAISIR

DU

TEXTE

d'écriture. On n'est pas ici dans la perversion, mais dans la demande. Écrivant son
texte, le scripteur prend un langage de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etudiante
  • Etudiant
  • Étudiant
  • Etudiante
  • Étudiant
  • etudiante
  • etudiant
  • Etudiant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !