etudier

Pages: 5 (1148 mots) Publié le: 3 mars 2014
Mohammed Khaïr-Eddine est né à Tafraout, petite ville de la région Souss-Massa-Drâa (province de Tiznit), au sud du Maroc, à 180 km au sud d'Agadir.

Très marqué par le séisme de 1960, il s'installe à Agadir en 1961 et y vit jusqu’en 1963. Il est chargé par la Sécurité sociale d'enquêter auprès de la population. Jeune écrivain, il fréquente ensuite le cercle des Amitiés littéraires etartistique de Casablanca. En 1964, il fonde, avec Mostafa Nissaboury, le mouvement Poésie toute.

Il s'exile volontairement en France en 1965, et devient, pour subsister, ouvrier dans la banlieue parisienne. À partir de 1966, il publie dans la revue Encres vives et collabore en même temps à la revue Les Lettres nouvelles et à Présence africaine. En 1967, c'est la révélation de son roman Agadir, saluépar le prix Enfants terribles, qu'avait fondé Jean Cocteau.

En 1979, il s'installe à nouveau au Maroc. Il meurt à Rabat le 18 novembre 1995, jour de la fête de l'Indépendance du Maroc.Ses œuvres ont été publiées, pour une grande part, aux Éditions du Seuil :

Nausée noire, poème, Siècle à mains, Londres, 1964
Le Roi, Jean-Paul Michel éditeur, Brive, 1966
Agadir, 1967
Corpsnégatif, 1968
Histoire d'un Bon Dieu, 1968
Soleil arachnide, 1969
Moi l'aigre, 1970
Le Déterreur, 1973
Ce Maroc !, 1975
Une odeur de mantèque, 1976
Une vie, un rêve, un peuple, toujours errants, 1978
Résurrection des fleurs sauvages, Éditions Stouky et Sedki, Rabat, 1981
Légende et vie d'Agoun'chich, 1984
Il était une fois un vieux couple heureux,1993 (première édition 2002)
Faune détériorée , 1997
Le Temps des refus, entretiens 1966-1995

La littérature maghrébine de langue française est cette production littéraire, née sous la période coloniale française, dans les trois pays du Maghreb : l'Algérie (1830), la Tunisie (1881).

Il s'agit d'une littérature née au Maghreb mais exprimée en français.

Elle appartient donc à lagrande famille des littératures francophones qui couvre des espaces géographiques très diversifiés : Europe, Amérique du Nord, et le Golfe du Mexique, l'Afrique subsaharienne et les îles malgaches, une partie du Moyen-Orient, et la Polynésie française. C'est une littérature d'« écriture », de "langue" ou de « graphie » française mais d'expression nord-africaine ou maghrébine.Résumé de l'oeuvre
Il était une fois un couple heureux qui vivait dans une vallée au rythme des saisons , Bouchaib, au passé agité rencontre à une carrière militaire pour travailler la terre de ses ancêtres etvivre auprès de sa femme dont la suisine le régale et la présence l'inspire et le rassure. En effet , Bouchaib calligraphie en langue Tifinagh un longue poème à la gloire d'un Saint méconnu tout en buvant du thé chinois reçu de France. L'Imam de la Medersa du village trouva le moyen de faire éditer le poème qui est mis aussi en musique , chanté par des raîss , diffusé à la radio et écouté par tous .Même Redwane ,l'ami de Bouchaib , qui vit en France depuis trente ans , prend connaissance du poème de Bouchaib ce qui le décide à lui rendre visite . Malgré l'isolement du village , la modernité commence à s'y faire sentir . Les plus réfractaires finissent par abdiquer par commodité à la facilité . Bouchaib et sa femme garants des traditions, adoptent la podernité dans les limites du raisonnable cequi n'est pas le cas des parvenus . Ces derniers sont méprisés par le Vieux qui voit en eux des corrompus qui trompent le peuple et flouent l'Etat

Les personnages de L'oeuvre
Bouchaîb : Le Vieux héros du roman .Il avait beaucoup voyagé dans le Nord et dans une partie d'Europe à la recherche d'une fortune qu'il n'a pas trouvée . Il était un fin lettré et un croyent exemplaire
Talaquouit :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • etudier
  • Etudier
  • Etudier
  • Etudier
  • etudier
  • Etudier
  • etudier
  • Etudier

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !