Etue lineaire, le monologue de figaro, acte 4, scene 3

1576 mots 7 pages
Etude Linéaire
Le Monologue de Figaro
Acte IV, scène 3

* Didascalie « seul, se promenant dans l’obscurité, dit du ton le plus sombre » (l.1) nous montre qu’il est seul sur scène, dans un endroit sombre et d’un ton sombre. Ce qui veut dire qu’il ne va pas dire quelque chose de joyeux. Le choix de l’endroit sombre veut dire la méchanceté, la peur, la terreur, la vengeance, des termes péjoratifs. L’information sur le ton de Figaro montre qu’il va parler de cette chose d’une manière sèche, non joyeuse. « d’un ton le PLUS sombre » veut dire que c’est le plus sombre possible, exagération du ton de Figaro pour montrer l’importance et la non-joyeuseté de ce qu’il va dire. * « monsieur » « vous » « grand » montre que le comte est un personnage plus important que Figaro. « vous ne l’aurez pas » est répété deux fois ce qui montre que Figaro insiste sur le fait que le comte n’aura pas sa fiancée. * Non, ne, ne = 3 fois la négation. * Parallélisme = grand seigneur / grand génie, noblesse, fortune * Champ lexical de la noblesse : « grand seigneur » « noblesse » « fortune ». énumération de termes montrant sa noblesse, richesse. * Question rhétorique : « Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? » « Vous vous êtes donné la peine de naitre, et rien de plus ». Double énonciation. La seule difficulté qu’il s’est donnée était de naitre, il n’a rien fait d’autre dans sa vie, il est arrivé la ou il est sans rien accomplir. * « du reste homme assez ordinaire, tandis que moi, morbleu ! » homme assez ordinaire conte est un homme comme les autres, il n’a rien de spécial. Tandis que signifie l’opposition entre les deux personnages. * « perdu dans la foule obscure » début champ lexical de l’obscurité présent dans le texte. Perdu dans la foule obscure les spectateurs. * « il m’a fallu déployer […] pour subsister seulement » = contraste entre plus de science et de calcul et la survie. * Hyperbole cent ans a gouverné toutes les Espagne. Cette

en relation