Eugène labiche (1815-1888) • né à paris, le 6 mai 1815. romancier et surtout auteur dramatique comique, il écrivit, seul ou en collaboration, une centaine de pièces de théâtre pour le palais-royal, les variétés, le

Pages: 2 (484 mots) Publié le: 16 avril 2012
Eugène LABICHE (1815-1888)
• Né à Paris, le 6 mai 1815. Romancier et surtout auteur dramatique comique, il écrivit, seul ou en collaboration, une centaine de pièces de théâtre pour le Palais-Royal,les Variétés, le Vaudeville, le Gymnase, etc. ; les meilleures ou les plus connues sont : Le Chapeau de paille d'Italie, Le Voyage de M. Perrichon, La Cagnotte, Le Choix d'un Gendre, Le plus Heureuxdes Trois, Doit-on le dire ? etc. Il fut élu à l'Académie le 26 février 1880, en remplacement de Silvestre de Sacy et reçu par John Lemoine le 25 novembre 1880. Mort le 22 janvier 1888.
ARGUMENT DE LAPIÈCE
• 1860. Gare de Lyon… Monsieur Perrichon, carrossier très aisé, se retire des affaires et, pour l'occasion emmène sa femme et sa fille en voyage sur le Mont Blanc. Marjorin, un employédésargenté ami de Perrichon les attend à la gare pour lui emprunter de l'argent. Arrivent les Perrichon. Le chef de famille est affolé bien que très en avance, il ne sait où s'adresser, à quel guichet, pourquel train… Bien qu'il n'y ait qu'un seul train qui parte de la gare de Lyon...
• Pendant ce temps Madame et Mademoiselle Perrichon rencontrent séparément deux jeunes gens, connaissances de bal etamoureux de la blonde Henriette.
• L'un et l'autre ont l'intention de suivre la famille pour faire leur cour. Perrichon toujours fou d'agitation et de l'angoisse du départ prête finalement l'argentdemandé par Marjorin en espérant avoir sa reconnaissance. Un autre personnage se trouve à la gare de Lyon, c'est le commandant qui fuit Paris et une certaine Anita qui le ruine. Les voyageurs s'apprêtentenfin à monter dans le train. Daniel et Armand, les deux prétendants se rencontrent. Ils sont amis, ils se découvrent rivaux mais, la lutte sera royale, ils se le promettent.
• "La comédie bourgeoisede Labiche est un très fidèle miroir des moeurs. Les personnages sont parfois très légèrement détachés, mais ils vivent dans leur cadre, sont dirigés par leurs habitudes, leurs tics, leurs...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Delphine et eugène au palais royal
  • France de 1815 à 1914
  • La France de 1815 à 1914
  • Les républicains de 1815 à 1848.
  • Les juges de l'a-r a 1815
  • La droite en france de 1815 à 1870
  • Journaux et journalistes de 1815 à 1848
  • Rupture et mutation de 1789 a 1815

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !