Eugene labiche

1058 mots 5 pages
Enfance et adolescence [modifier]
Eugène Marin Labiche est issu d'une famille bourgeoise aisée. Son père, tout d’abord épicier en gros, est devenu industriel en montant puis en exploitant une petite usine de fabrication de glucose à Rueil-Malmaison, dans la banlieue ouest de Paris.
Eugène fait des études de jeune homme de bonne famille : il suit les cours au lycée Condorcet, qui s’appelle alors le collège Bourbon, et il obtient facilement son baccalauréat de lettres à 18 ans, en 1833. Il n’entame pas immédiatement des études supérieures. D’une part, le décès de sa mère cette année-là lui a procuré des revenus convenables, et d’autre part il est attiré par l’écriture littéraire. L’année suivante, en 1834, son père l’autorise à faire un voyage en Italie avec quelques camarades (l'un d’entre eux, Alphonse Leveaux, sera l'ami de toute une vie et comptera aussi plus tard parmi ses collaborateurs en adoptant le pseudonyme d'Alphonse Jolly pour éviter l'association Labiche/Leveaux1).
Carrière théâtrale [modifier]
Au retour du voyage, qui a duré plus de six mois, il entame des études de droit, qu’il poursuit jusqu’à la licence, tout en faisant publier dans de petits magazines de courtes nouvelles. Il rencontre ainsi Auguste Lefranc et Marc-Michel, avec lesquels il fonde une association en vue de créer des pièces de théâtre. Ils prennent le pseudonyme collectif de Paul Dandré2.
À leur grande surprise, leurs pièces sont acceptées immédiatement et sans le moindre problème. Labiche confiera plus tard : « Je suis vraiment honteux de la simplicité de mon début. [....] Je n’ai eu qu’à tirer le cordon pour entrer. » Il est possible que la parenté d'Auguste Lefranc avec Eugène Scribe (ils étaient cousins) ait beaucoup aidé les choses, sans même que Labiche s'en soit rendu compte.
Considérant sans doute la comédie comme un genre inférieur comparé au drame, ils favorisent plutôt ce genre dans leurs premières productions. Mais le succès mitigé de ces spectacles, et sans doute

en relation

  • Eugène Labiche
    3467 mots | 14 pages
  • Eugene labiche
    329 mots | 2 pages
  • Eugene labiche
    516 mots | 3 pages
  • Eugène labiche p
    464 mots | 2 pages
  • Biographie eugene labiche
    588 mots | 3 pages
  • Le Vaudeville et Eugène Labiche
    6843 mots | 28 pages
  • Extrait de la cagnotte, eugène labiche 1864
    558 mots | 3 pages
  • Eugène labiche (1815-1888) • né à paris, le 6 mai 1815. romancier et surtout auteur dramatique comique, il écrivit, seul ou en collaboration, une centaine de pièces de théâtre pour le palais-royal, les variétés, le
    484 mots | 2 pages
  • Embrassons-nous Folleville
    7704 mots | 31 pages
  • Biographie d'eugene labiche
    422 mots | 2 pages