Euthanasie

560 mots 3 pages
Aujourd’hui les personnes souffrant de handicap, d’accidents, de maladies graves ou de grande vieillesse, souhaitent abréger leur vie pour mettre un terme à leur souffrance. Pour cela, elles ont besoin de se faire accompagner par des organismes privés résidents dans d’autres pays car la législation française interdit toutes formes de suicides assistés. La Suisse attire bon nombre de ces patients, et est par ce fait accusée du « tourisme de la mort ». Dans le monde la polémique du suicide assistée est de plus controversée.

Pour :

Il faut savoir qu’en France, le suicide assisté n’est pas autorisé par la loi, et c’est pour cela que de nombreuses personnes tél que Chantal Sébire ou Vincent Humbert se battent pour que cette législation change. Les personnes qui militent contre cette loi ont pour seul but d’abréger dans les meilleures conditions possible l’atrocité de leur souffrance. Elles considèrent que toutes personnes en état de maintient à la vie dans de telles conditions n’est pas décente.

Contre :

Il faut savoir que cette pratique est complexe car c’est avant tout le don et l’accompagnement de la mort d’un malade, il en relève donc d’une très lourde responsabilité morale; de plus la religion exerce une pression contre toutes formes de suicide, l’Eglise ne les considèrent pas comme des morts naturelles et pour elle ces pratiques sont contraires aux valeurs chrétiennes.
Néanmoins si la France tolérée l’euthanasie, il serait difficile d’encadrer ces pratiques, car elle demande un grand encadrement en terme de contrôle afin que sa destination ne soit exclusivement tolérée que pour les personnes extrêmement souffrantes ;

La fin de vie est une période de plus en plus difficile à gérer de part l’allongement, parfois interminable pour les intéressés, de la durée de vie, l’éclatement des familles, l’intérêt allant s’affaiblissant pour les vieux parents et les contraintes de la vie moderne. Le débat commence à émerger sur le droit à mourir dignement quand

en relation

  • l euthanasie
    440 mots | 2 pages
  • Euthanasie
    4577 mots | 19 pages
  • euthanasie
    3065 mots | 13 pages
  • Euthanasie
    467 mots | 2 pages
  • Euthanasie
    1953 mots | 8 pages
  • Euthanasie
    3143 mots | 13 pages
  • Euthanasie
    2277 mots | 10 pages
  • Euthanasie
    1147 mots | 5 pages
  • Euthanasie
    2469 mots | 10 pages
  • Euthanasie
    1569 mots | 7 pages