Euthydème

Pages: 2 (440 mots) Publié le: 7 novembre 2009
La première question qu’Euthydème pose à Clinias est : Quels sont les individus qui apprennent, ceux qui savent ou ceux qui ignorent ?1 Selon Clinias se serait ceux qui savent qui apprennent. MaisEuthydème indique qu’il a tort, que se sont plutôt les ignorants qui apprennent. C’est alors que Dionysodore prend la parole en affirmant à son tour que se sont les savants qui apprennent et non lecontraire. Ensuite, il pose une nouvelle question à Clinias. Es-ce que les élèves apprennent ce qu’ils savent ou ce qu’ils ignorent ?2 À cette interrogation il répond qu’ils apprennent ce qu’ils ne saventpas. Dionysodore entre à nouveau dans la conversation et affirme que le mot apprendre signifie d’acquérir le savoir de ce qu’on apprend, ainsi que ne pas savoir c’est de ne pas posséder encore desavoir. Clinias est d’accord avec lui. C’est alors qu’après maintes réfutations, Euthydème arrive à la conclusion que se sont ceux qui ne savent pas qui apprennent.

La première leçon que Socrate donneaux sophistes est qu’il ne faut pas se moquer de ceux qui osent. Il vaut mieux essayer dans la vie que de ne jamais rien tenter. La seconde leçon dite à Euthydème et Dionysodore de la part de Socrateest que l’on doit apprendre et faire ce que l’on aime afin d’être heureux. Car si on se force a faire quelque chose qu’on aime pas faire nous ne serons jamais heureux.

Dans cet extrait, Socrate acomme thèse que nous devons posséder la sagesse pour avoir du bonheur. Tout le monde désire être heureux, mais qu’est-ce que le mot bonheur signifie ? Serait-il en ayant beaucoup de biens ou seulementceux qui sont important (la richesse, la santé, etc.)? Selon Socrate, la réussite serait le plus grand bien existant. Ensuite, il dit aussi que la sagesse serait une réussite, donc se serait lasagesse qui ferait réussir les gens De plus, c’est lorsque nous réussissons que l’on peut obtenir d’autres biens. Finalement, Clinias et Socrate tombent d’accord sur le fait qu’avec beaucoup de biens...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !