Evadné

352 mots 2 pages
Comentaire Evadné
Evadné est un poème tiré de « Seul demeurent » recueil de poèmes extrait de Fureur et mystère paru en ….. de l’écrivain français René Char.

Dans un premier temps nous étudierons la relation fusionnelle que le narrateur entretien avec sa complice et celle que le couple entretien avec la nature. Puis, dans un second temps nous verrons en quoi la perfection de la relation est nuancée par l’inquiétude qui plane autour du couple.

*
Ce poème est comme un murmure intime. Il y plane comme une atmosphère timide, gênée. C’est un poème qu’on a envie de réciter doucement, comme si l’on racontait une histoire à un enfant qui s’endort. Cela vient certainement du fait que le narrateur vi réellement ou en souvenirs une relation intime avec une femme. Cette confidente est suggérée par le narrateur mais elle n’est pas pleinement exposée. Le lecteur sent la présence de cette femme, pour qui le narrateur se laisse envahir de ses sentiments. Elle est représentée par le pronom possessif « notre » vers 1 et vers 11 puis « ta » vers 2. Le narrateur utilise la première personne du pluriel « nous » vers 6, 12 et 17 et « toi » vers 14. Le lecteur sent bien que le couple est lié, la première personne du pluriel le prouve. C’est une relation fusionnel ou les deux personnages sont presque indissociable l’un de l’autre. L’occurrence du « je » est peu utilisé et quand il l’est, il traduit les sentiments du narrateur envers sa moitié « […] de toi que je retienne » vers 14 ou « […] je me souviens [« de nous » qui est sous-entendu] ». Nous remarquons aussi la présence de la fusion charnelle avec les termes « enfonçait », « vaciller » ou encore « écartelé ». Ces termes violents contrastent avec la douceur des mots employés pour qualifier la tendresse de leur relation. L’osmose du couple est donc un contrebalancement entre violence charnelle et douceur de leur entente. La femme sous entendue du poème a une place très importante dans sa relation avec le narrateur mais

en relation

  • René char Evadné
    517 mots | 3 pages
  • Pindare 6e olympique
    2700 mots | 11 pages
  • l'amoureuse
    327 mots | 2 pages
  • Pret à porter
    554 mots | 3 pages
  • Vénus et mars - mythologie
    1012 mots | 5 pages
  • Anthologie
    659 mots | 3 pages
  • Ecole
    1264 mots | 6 pages
  • Mars
    1229 mots | 5 pages
  • Klo, kl
    1250 mots | 5 pages
  • Coque Samsung Galaxy S1
    1696 mots | 7 pages