Evaluation de lecture corrigée sur paul et virginie de bernardin de st pierre

715 mots 3 pages
Première EVALUATION DE LECTURE Paul et Virginie de Bernardin de St Pierre, 1789
Les réponses justes sont soulignées.
1) Mme de la Tour se retrouve veuve parce que : a – son mari meurt noyé dans le naufrage du bateau qui l’emmène à Madagascar. b – son mari meurt dès qu’il arrive à L’Ile de France c – son mari meurt des fièvres pestilentielles à Madagascar d – son mari se laisse mourir de désespoir.
2) Domingue est : a – le lieu où Paul et Virginie vont être élevés b – l’esclave du narrateur c – un noir robuste avec beaucoup d’expérience d – l’ami des deux familles
3) Qui prépare à manger pour les deux familles ? a – Marie b – Manon c – Marguerite d – Anne-Marie
4) Les deux jeunes enfants : a – reçoivent une éducation chez les soeurs b – sont très pénibles c – vivent nus et dorment ensemble d – ne peuvent pas se séparer de leurs pères.
5) Virginie est : a – brune et typée créole b – blonde aux yeux bleus c – très commune d – rousse
6) Face à « sa sœur » Paul est : a – bavard et taquin b – distant parce que trop différent c – un peu méprisant d – paisible et silencieux.
7) Un jour, la mère de Virginie reçoit une lettre, elle vient de : a – M. de la Bourdonnais b –son frère c –sa tante d – d’une amie française.
8) Cette lettre est : a – révélatrice de la méchanceté de son expéditeur b – une proposition de mariage c – la preuve que son mari n’est pas mort d – un témoignage d’affection
9) Un dimanche, une jeune esclave noire se présente à Virginie : a –elle est à moitié morte de faim et elle fuit son maître b – elle a été chassée parce qu’elle avait volé son maître c – elle est touchée par la beauté de Virginie d – elle vient lui demander du travail.
10) Virginie décide alors : a – de l’ignorer b – de la faire travailler c – de la raccompagner chez son maître et d’implorer son pardon pour l’esclave d – de lui donner de nouveaux habits.
11) Un jour, au retour de la messe les mères ne trouvent pas

en relation

  • Sepsis severe et choc septique
    134614 mots | 539 pages