Eveil et acte

767 mots 4 pages
Textes philosophiques
René Daumal éveil et acte

"Tel homme s’éveille, le matin, dans son lit. A peine levé, il est déjà de nouveau endormi ; en se livrant à tous les automatismes qui font que son on corps s'habiller, sortir, marcher, aller à son travail, s'agiter selon la règle quotidienne, manger, bavarder, lire un journal – car c’est en général le corps seul qui se charge de tout cela –, ce faisant il dort. Pour s’éveiller il faudrait qu’il pensât : toute cette agitation est hors de moi. Il lui faudrait un acte de réflexion. Mais si cet acte déclenche en lui de nouveaux automatismes, ceux de la mémoire, du raisonnement, sa voix pourra continuer à prétendre qu’il réfléchit toujours; nais il s’est encore endormi. Il peut ainsi passer des journées entières sans s’éveiller un seul instant. Songe seulement à cela au milieu d'une foule, et tu te verras environné d'un peuple de somnambules. L'homme passe, non pas, comme on dit, un tiers de sa vie, mais presque toute sa vie à dormir de ce vrai sommeil de l'esprit. Et ce sommeil, qui est l‘inertie de la conscience a beau jeu de prendre l’homme dans ses pièges : car celui-ci, naturellement et presque irrémédiablement paresseux, voulait bien s'éveiller certes, mais comme l'effort lui répugne, il voudrait; et, naïvement il croit la chose possible, que cet effort une fois accompli le plaçât dans un état de veille définitif ou au moins de quelque longue durée; voulant se reposer dans son éveil, il s'endort. De même qu'on ne peut pas vouloir dormir, car vouloir, quoi que ce soit, c’est toujours s'éveiller, de même on ne peut rester que si on le veut à tout instant.

Et le seul acte immédiat que tu puisses accomplir, c'est t'éveiller, c’est prendre conscience de toi-même. Jette alors un regard sur ce que tu crois avoir fait depuis le commencement de cette journée c'est peut-être la première fois que tu t'éveille vraiment; et c'est seulement en cet instant que tu as conscience de tu as conscience de tout ce que

en relation

  • Philoophie
    1006 mots | 5 pages
  • Oxybul
    1300 mots | 6 pages
  • R Daction Synth Se R Verie
    1201 mots | 5 pages
  • Amphitryon molière acte ii scène première
    585 mots | 3 pages
  • Explication de texte propos sur les pouvoirs de l'homme devant l'apparence
    4458 mots | 18 pages
  • Lecture Analytique Les obsèques de la lionne La Fontaine
    255 mots | 2 pages
  • Théâtralité du prologue de la machine infernale
    298 mots | 2 pages
  • Phèdre est-elle une tragédie classique?
    1191 mots | 5 pages
  • Qu'est ce que la philoophie?
    534 mots | 3 pages
  • Le barbier de seville résumé scène par scène
    2538 mots | 11 pages