Evolution du marché maonétaire marocain

Pages: 20 (4779 mots) Publié le: 27 décembre 2012
Royaume du Maroc

Direction des Etudes et des Prévisions Financières 

Evolution du marché monétaire et obligataire durant l’année 2010

Mars 2011

Faits marquants de l'année 2010

- Contraction du déficit des trésoreries bancaires suite à l'amélioration des facteurs autonomes de liquidité ; - Baisse du taux de la réserve Monétaire Obligatoire à 6% en mars 2010 ; - Présence régulièrede Bank Al Magrib (BAM) dans le refinancement bancaire avec un taux de satisfaction en baisse par rapport à 2009 ; - Maintien du taux directeur à 3,25% dans un contexte caractérisé par un taux d'inflation modéré, du fait de l’absence de pressions significatives émanant de la demande interne et du niveau bas de l’inflation chez les principaux partenaires extérieurs ; - Légère hausse des tauxmonétaires sur le marché interbancaire ; - Décélération de la croissance de M3 accompagnée d'une baisse du rythme de croissance des crédits à l'économie et d'une légère amélioration des avoirs extérieurs après deux années successives de baisse ; - Retour de l’aggravation du déficit public sous l’effet de la hausse des charges de compensation, malgré l’amélioration des recettes ordinaires de 1% ; -Omniprésence du Trésor sur le marché des adjudications pour satisfaire ses besoins de financement et sur le compartiment interbancaire à travers les opérations de placement à blanc de ses excédents ; - Hausse considérable des levées nettes du Trésor avec un retour sur la partie moyenne et longue de la courbe ; - Tension sur le court et le moyen termes en ce qui concerne les opérations fermes sur lemarché secondaire avec une sensible amélioration des taux d'intérêt ; - Essor significatif des certificats de dépôt et obligations privées suite aux besoins de financement énormes et à l'importance des nouveaux émetteurs.

2

Introduction Au niveau macro-économique, l’année 2010 s'est caractérisée par une bonne tenue de l’activité économique dans son ensemble. En dépit de la baisse des activitésagricoles, la croissance a été soutenue par la consolidation du PIB non agricole et la forte reprise de la demande étrangère adressée au Maroc (+9,5%) en relation avec la reprise de la croissance chez les principaux partenaires. La Loi de Finances 2010 s’est favorablement exécutée à l’exception des dépenses de compensation qui se sont inscrites en nette hausse. Amplifié par l’importance desremboursements, le resserrement de la trésorerie de l’Etat s’est traduit par l’augmentation des volumes levés sur le marché primaire et par un endettement net atteignant les 20 milliards de dirhams. Le financement du Trésor sur le marché des adjudications s’est opéré dans des conditions marquées généralement par une tendance baissière des taux de rémunération et par une demande abondante de la part desinstitutionnels. Par ailleurs, et en raison de l’amélioration du Rating du Maroc à l’international, le Trésor avait également la possibilité de se financer sur le marché international à hauteur de 11 milliard de dirhams. Du coté du marché monétaire, l’accroissement de la création monétaire a affiché une décélération par rapport à 2009, attribuable essentiellement au ralentissement du rythme deprogression des crédits à la consommation et des crédits immobiliers, mais aussi à la quasi stabilité des avoirs extérieurs nets. Parallèlement, le déficit de liquidité bancaire s’est significativement régressé suite, d’une part, à l’amélioration des facteurs autonomes de liquidité et, d’autre part, à la baisse du coefficient de la réserve monétaire obligatoire à 6% en mars 2010. Ainsi, le besoin enliquidité s’est établi à seulement 4,2 milliards de dirhams à fin 2010 contre 10,6 milliards en 2009. L'année 2010 a connu également des interventions excessives et permanentes de la Banque Centrale sur le marché monétaire et ce, pour préserver l’équilibre du marché et maintenir les taux à un niveau compatible avec les objectifs de la politique monétaire. Ces interventions se sont concrétisées...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le marché marocain
  • Marche marocain
  • Marché marocain
  • Evolution du marche
  • Évolution du contentieux administratif marocain
  • évolution de la famille marocaine
  • Evolution du syst me fiscal marocain
  • Marché financier marocain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !