Examen

Pages: 2 (315 mots) Publié le: 24 mai 2013
Le
condamné
:
on ne sait pas quel crime il a commis.
Pourtant,
il n’est pas perçu comme un
monstre
; il vit atrocement l’attente de son exécution.
Il a très peur et ilvoudrait être sauvé
par la grâce du roi, mais il sait que cela est impossible. Il semble s’être repenti pour ce qu’il a
fait.
Il est jeune, sain et fort. Il a une bonneéducation
. Il dit que pour lui le temps passe plus
vite que pour
les autres. Il n’aime pas la foule et il ne l’aimera jamais et lui
-
même n’a jamais
aimé voir tuer un condamné àmort. Il aime sa fille Marie et il est très préoccupé pour son
avenir
.
2)
Les représentants de la
société
:
juges, magistrats, directeur de la pris
on représentent lasociété. Pour eux, une exécution est une chose banale qui doit se dérouler dans les formes.
3)
Le
prêtre
:
I
l
est détaché dans ses rencontres avec le condamné. Selon leprotagoniste, ce
prêtre ne parle par avec son Cœur, mais dit seulement de façon machinale ce qu’il dit
habituellement avec les condamnés.
4)
Les
geôliers
:
Quelques uns sontgentils avec
lui
; d’aut
res ne le sont pas. Il y a des geôliers
qui parlent avec lui et lui demandent beaucoup de choses et d’autres qui le traitent comme
un animal.
5)Marie
:
fille du condamné, elle a trois ans
; son père lui voue un amour absolu
; mais elle ne
reconnaît pas son
père
dans ce barbu qui l’embrasse
.
Elle
est
persuadée que
son père
est
mort
.
6)
La foule
:
compatissante et cruelle à la fois, elle assiste à une exécution capitale comme à un
spectacle.
C’est la société qui veut voirtuer cet homme. La foule est très nombreuse. Elle n
e
veut pas la justice ; elle veut assister à un spectacle : celui de l’exécution de la peine capitale
par la guillotine
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Examen
  • Examen
  • examen
  • Examen
  • examen
  • examen
  • Examen
  • Examen

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !