Exemple nouvelle réaliste

Pages: 5 (1140 mots) Publié le: 6 mars 2012
FREMONT Nicolas 2°3

11/01/2012

NOUVELLE FRANÇAIS
(tableau de G. Caillebotte)

Le fleuve était calme, le couché de soleil éblouissant. Les arbres et la flore qui les entouraient rendaient cette forêt vivante et magique. En effet Arthur et Victor, deux touristes français, amis dʼenfance, pouvaient sʼestimer heureux de vivre ce voyage inoubliable. Eux qui rêvaient depuis tout petit de venirun jour explorer la forêt Amazonienne. De plus, alors quʼils ne sʼétaient pas muni des services dʼun guide, ils pouvaient sʼaventurer où ils le souhaitaient, voir tous les endroits quʼils rêvaient de voir. En début de journée, ils avaient emprunté a l'hôtel, situé à quelques kilomètres, deux barques pour pouvoir profiter pleinement de leur journée. Il est vrai quʼen cette fin dʼaprès-midi, unelumière exceptionnelle éclairait la verdure et apaisait lʼatmosphère. Les deux amis étaient aux anges, ils contemplaient le ciel rose-orangé et écoutaient avec attention ce silence reposant attendri par le chant des oiseaux. Malgré la chaleur étouffante pendant la journée, ils ne sʼétaient munis que de chapeaux et de vêtements blancs. Ils ne sʼétaient pas vraiment protégés contre le soleil et avaient lapeau rouge écarlate. Avant de partir, on les avait prévenu également des risques de rencontres avec des animaux sauvages, parfois dangereux. Arthur, un grand gaillard courageux, nʼavait peur de rien. Toujours prêt a partir, il attendait ce moment avec un grande impatience. Victor, lui, était plus prudent et avait pourtant insisté pour prendre un guide spécialisé qui connait bien les alentours. Àquelques heures de la tombée de la nuit, les deux touristes qui ramaient calmement sur lʼeau rosée, reflétée par la lueur pâle du ciel, nʼavaient plus beaucoup de temps. En effet ils devaient rapidement se remettre sur le chemin du retour. Mais alors quʼils avançaient, un rocher inaperçu heurta la barque de Victor brusquement. Un frisson parcourut le dos du garçon et il sʼimmobilisa, espérant quʼilnʼy avait rien de grave : - Arthur, ma barque a touché quelque chose sous lʼeau, jʼespère que ça ne lʼa pas endommagée ! Arthur ressentit un sentiment dʼangoisse et lui fit remarquer : - Zut, lʼarrière de ta barque a été cassée, il y a une petite fente qui risquerait de faire rentrer lʼeau. Il te sera impossible dʼavancer dans cette état. - Crois-tu que je pourrais venir avec toi sur la tienne ? -Non impossible, elle nʼa été conçue que pour une personne, mieux vaut ne pas prendre de risques et nous retrouver seuls au milieu de fleuve. À ces mots, Victor réalisa quʼil fallait au plus vite quʼil trouve un moyen pour boucher le trou. Ils nʼétaient entourés que dʼarbre dominants et de quelques plantes, qui auraient pu leurs être utiles. Mais ils ne les connaissaient pas et ne voulaient pasprendre le risque de toucher à des plantes urticantes ou carnivores. - La nuit arrivera très vite et nous nʼavons même pas de quoi éclairer le chemin, affirma Arthur perplexe. - Et si nous nous arrêtions pour la nuit, nous pourrions trouver un coin tranquille à lʼabri ? - Mais enfin Victor, as-tu perdu la tête ? Il faut à tout prix rentrer au plus vite, nous ne serions pas en grande sécurité ici pendantla nuit... Après avoir longuement discuté de la situation, les deux amis angoissés, étaient de plus en plus agressés par les insectes, en particulier les moustiques, qui frappent fort surtout pendant les soirées. Il commençait à faire de plus en plus frais, la température avait chuté dʼau moins une dizaine de degrés. La peur envahissait peu à peu Arthur et Victor, qui cherchaient tant bien quemal, un objet capable de réparer la barque ; en vain. Cependant, le fleuve sʼétait peu à peu couvert dʼun brouillard blanc très épais qui rampait sur lʼeau fort bas. Lʼimagination de Victor commença alors à lui jouer des tours et il

FREMONT Nicolas 2°3

11/01/2012

imagina que des prédateurs dangereux et féroces, qui préfèrent se montrer la nuit, rodaient dans les parages obscures et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la nouvelle réaliste
  • Nouvelle réaliste
  • Nouvelle realiste
  • nouvelle réaliste
  • La nouvelle réaliste
  • Nouvelle réaliste
  • Nouvelle réaliste
  • nouvelle réaliste

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !