Existentialisme

1421 mots 6 pages
1. LES FONDEMENTS
L'existentialisme est un mode de pensée philosophique qui porte sur la subjectivité et la conscience de soi. Le penseur se questionne sur lui-même, et cherche un but à sa vie. Les deux philosophes auxquels on attribue ce mouvement sont le couple que formaient Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, deux grands écrivains engagés du 20e siècle. Sartre divisa l'existentialisme en deux notions, celle de l'en-soi et du pour-soi, la première étant les caractéristiques prédéterminées par la nature, les éléments qui font que nous ne sommes pas autre chose, la seconde n'appartient qu'à l'homme, c’est la conscience de soi, la capacité que l'on a de se choisir un avenir. Il énonce que plusieurs hommes ont de l'angoisse qu'en à prendre les choix qui les concernent, plusieurs restent bloquer à l'enfance pour ne pas se soustraire aux responsabilités d'adultes, certains sont conformistes au point de s'oublier au profit des règlements, alors que d'autres sont tellement sérieux qu'ils s'engloutissent dans une cause comme la science ou la philosophie. Aussi, plusieurs se cachent dans des excuses illusoires, tels que l'alcoolique qui accusera sa mère pour ses déboires ou le voleur qui dira qu'il n'a pu s'en empêcher, car il est kleptomane. Finalement, beaucoup s'empêchent de suivre leur pour-soi en dépit des autres, car ils se sentent juger ou rabaisser dans leurs convictions. Toutes ces variantes d'hommes se mentent à eux-mêmes et ces impostures dues à l'angoisse d'avoir à s'affronter soi-même, remontent à l'enfance. Dans ce même ordre d’idée, Sartre ajoute qu'il est d'accord avec les propos de Freud à propos du refoulement. Il énonce que l'humain doit être conscient de ses problèmes sinon que fuirait-il? Par contre, il ne croit pas en la psychanalyse en général, car il considère que chaque homme est trop différent pour être analysable par une science. Cet homme a tellement des opinions claires, que par principe, il a refusé le prix Nobel. Il a déclaré : «Je ne

en relation

  • Existentialisme
    2761 mots | 12 pages
  • Existentialisme
    12447 mots | 50 pages
  • Existentialisme
    1737 mots | 7 pages
  • existentialisme
    6534 mots | 27 pages
  • Existentialisme
    1029 mots | 5 pages
  • Existentialisme
    284 mots | 2 pages
  • Existentialisme
    1009 mots | 5 pages
  • Existentialisme
    4924 mots | 20 pages
  • Existentialisme
    2995 mots | 12 pages
  • Existentialisme
    4637 mots | 19 pages