Expatriation que du bonheur

916 mots 4 pages
L’expatriation, c’est lorsqu’une personne quitte son pays volontairement ou par obligation. Dans notre système démocrate actuelle, la partie obligation, on entend par là l’exil forcé ne nous concerne en rien. L’expatriation, aujourd’hui se résume donc à un choix et non une contrainte, qu’il soit professionnel, ou purement culturel. Le choix étant la liberté de choisir parmi plusieurs options. L’option choisie sera donc la plus avantageuse pour soi, c’est l’essence même de la nature humaine qui veut cela, le contraire serait invraisemblable et illogique. De ce fait, si l’on choisit de s’expatrier, ceci sera dans une perspective bénéfique. De nombreux exemples peuvent d’ailleurs appuyer cette thèse, comme les étudiants, les employés d’une entreprise internationale, des individus assoiffés de culture, des retraités recherchant un certain mode de vie, …

Le bonheur, état durable de plénitude et de satisfaction ou l’esprit et le corps sont en parfaite harmonie, où la souffrance, le stress l’inquiétude et le trouble sont absents. Certes l’expatriation est une aventure ou l’incertitude, le stress et l’inquiétude sont présents…les premiers instants (choc culturel…).
Mais l’expatriation possède tous les arguments pour qu’elle puisse être source de bonheur

Economique :
Comme vous avez pu le voir lors de la réunion entre le cadre et son employeur précédemment, l’expatriation propose de nombreux avantages économiques et plus particulièrement professionnels. A l’heure où la mondialisation règne et les échanges internationaux sont de plus en plus importants, la question de l’expatriation professionnelle se pose souvent à nous. Selon le site des expatriés de France, on observe d’ailleurs une augmentation de 18% du nombre d’expatriés Français jusqu’à ce jour.
En effet nombreuses sont les opportunités grâce à l’expatriation : L'expatrié professionnel bénéficie souvent d'un ensemble d'avantages (logement, prime d'expatriation, scolarité...). Avantages dont bénéficie

en relation

  • Comment favoriser l'intégration des salariés à l'étranger
    18613 mots | 75 pages
  • La chine
    582 mots | 3 pages
  • rien
    920 mots | 4 pages
  • De sidney à paris
    5347 mots | 22 pages
  • Thomas jefferson
    4452 mots | 18 pages
  • Le contexte historique et social de la régence
    5090 mots | 21 pages
  • PPPall
    3277 mots | 14 pages
  • les interets
    3920 mots | 16 pages
  • Crate fake
    5814 mots | 24 pages
  • croissance economique
    4113 mots | 17 pages