Explication de texte sénèque - de la brièveté de la vie

1567 mots 7 pages
De la brièveté de la vie ("De Brevitate Vitae" selon la version originale en latin) est un traité écrit par le philosophe stoïcien sénèque en 49 après Jésus-Christ.
Dans ce traité, sénèque nous apprend que, contrairement à ce que nous croyons, la vie n'est pas trop courte. Cette thèse que défend sénèque tout au long de l'oeuvre est annoncée dès le début du texte. L'homme se retrouve confronté à une éventuelle fuite du temps, sans qu'il puisse s'en rendre compte. Le problème réside seulement dans l'usage que nous faisons de ce temps (le plus souvent des activités inutiles et vaines). C'est ainsi qu'un usage adéquat révèle une vie longue et plaisante, car l'homme qui sait économiser son temps atteint la sagesse.
De quel gaspillage parle t-il et quels solutions propose t-il pour y remédier ? Comment faire du temps destructeur un bien propre ? Qu'est-ce qu'une vie vraiment vécue ?
C'est l'objet de cet extrait, où Sénèque va d'abord, en bon philosophe, poser le problème sous forme de paradoxe, puis dénoncer les obstacles qui nous empêchent de gagner notre temps, avant d'expliquer la cause principale de ce gaspillage, à savoir le fait que nous vivions comme si nous étions immortels.

I] Ceux qui ne savent pas quoi faire de leur temps
Comme chacun sait, pour les grecs tout est écrit et nul ne peut échapper à son destin. Comme de surcroît Sénèque est un philosophe stoïcien, on pourrait s'attendre à ce que dans un texte sur « la brièveté de la vie », il enseigne qu'il faut accepter que les choses arrivent comme elles arrivent, et non comme on voudrait qu'elles soient. Bien au contraire, il dénonce notre passivité face au gaspillage de notre vie.
Dans son traité De la brièveté de la vie, Sénèque expose une conception linéaire du temps présenté comme une ligne continue qui, du passé, avance dans le futur. Il est divisé en trois époques : le passé est le domaine de l'irréversible, au-dessus de tous les hasards humains, et le futur celui de l'incertain,

en relation

  • Sénèque, de la brièveté de la vie
    1322 mots | 6 pages
  • Dfwhsdh
    554 mots | 3 pages
  • su00E9q argumentation 2015
    15574 mots | 63 pages
  • GP Phedre Racine
    17478 mots | 70 pages
  • Stendhal lecteur de stendhal
    5947 mots | 24 pages
  • Madame bovary
    5453 mots | 22 pages
  • w ou le souvenir denfance
    7361 mots | 30 pages
  • Les penseés de pascal sont elles une oeuvre litteraire
    8604 mots | 35 pages
  • Histoire de la philosophie
    14604 mots | 59 pages
  • C392 Origines de la Foi Chretienne en Gaule 16p
    15835 mots | 64 pages