Explication de texte, thomas hobbes, léviathan

1353 mots 6 pages
Mener une réflexion sur le désir est pour les philosophes, et cela depuis I'antiquité jusqu'à nos jours, une entreprise toujours renouvelée. Nombreux sont ceux qui ont accordé une place essentielle au désir dans I'existence humaine. Pour Hobbes, auteur du texte qui nous est présenté ici, le désir est étroitement lié à la recherche de la < fslicité >, c'est-à-dire du bonheur. La question soulevée par Hobbes est de savoir comment on peut assurer la perneanence du bonheur alors que le désir paraît animé d'un dynamisme constant qui I'entraîne à changer inlassablement d'objet. Plus fondamentalement, dans cet extrait, Hobbes affirme que dans tout individu, il y a un ( désir de pouvoir > qui vise à garantir la pérennité d'une satisfaction contre ce qui risquerait de la faire diminuer ou disparaître.
Comment I'auteur argumente-t-il son idée d'un désir permanent et dynamique ? Qu'en est-il de la possibilité pour des individus pourtant différents de mettre en æuvre ce < désir de pouvoir > fondamental présent dans < toute I'humanité > ?

Dès le début du texte, H. nous propose de repérer ce qui ferait de l'homme un être malheureux (qui ne pourrait plus vivre). Celui dont les désirs ne seraient plus ou auraient < atteint leur terme > ne saurait plus vivre, identique à celui qui ne bénéficierait plus de < sensations > ou < d'imaginations >. Ainsi, l'homme malheureux serait celui dont tous les désirs auraient été comblés or plus vraisemblablemont, celui dont la faculté de désirer a disparu. Hobbes, en établissant une proximité dans le malheur et le manque à vivre de celui qui n'aurait plus rien à désirer et celui privé de sentir et d'imaginero suggère une relation possible entre désir, sensation et imagination. En effet le désir, ayant atteint son objet, est cause de sensations qui nous sont agréables, produisant un plaisir et I'imagination qui anticipe, elle, relance le désir et lui donne son élan. En effet I'homme ne cesse de passer d'un désir à un autre qui le suit et

en relation

  • thomas hobbes explication de texte liévathan
    1275 mots | 6 pages
  • Eplication de texte kant
    1073 mots | 5 pages
  • philo texte hobbes explication de texte
    1307 mots | 6 pages
  • Texte de hobbes, leviathan
    1043 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte t.hobbes, léviathan chapitrexiii
    657 mots | 3 pages
  • Commentaire de léviathan de hobbes
    541 mots | 3 pages
  • Le désir
    1341 mots | 6 pages
  • Analyse de la guerre
    2320 mots | 10 pages
  • L'homme est-il un loup pour l'homme?
    1068 mots | 5 pages
  • Descartes vs hobbes
    832 mots | 4 pages