Explication de textes comparés : balzac/flaubert, la scène mondaine.

Pages: 33 (8062 mots) Publié le: 13 avril 2011
Marc MILON
Explication de textes comparés : Balzac, Le Père Goriot ; Flaubert, L’Education sentimentale

Nous sommes en présence de deux romans d’apprentissage du XIXe siècle. Tout au long de chacun de ces deux romans se tisse l’éducation d’un jeune homme, Eugène de Rastignac chez Balzac, Frédéric Moreau chez Flaubert, qui cherche à percer dans « le monde », cette « chose vague, miroitante etindéfinissable », dit le narrateur de L’Education qui observe par les yeux de Frédéric. Plus précisément, les deux scènes que nous allons analyser présentent chacune une femme, chez Balzac Clara de Beauséant, une grande dame de l’aristocratie « au moment de sa chute » sociale ; chez Flaubert, Rosanette Bron, une cocotte demi-mondaine qui organise un bal pour chasser son futur (riche) client. Deuxhommes : un ambitieux, un velléitaire ; deux femmes : une résignée, une ambitieuse, qui vont conditionner pour une grande part, le déroulement et la portée de nos deux scènes mondaines.
Situons les passages. À ce moment du Père Goriot, Eugène se rend chez Mme de Beauséant, sa cousine, pour la soutenir dans l’humiliation qu’elle s’apprête à vivre, et que tout le monde connaît déjà : son amant, lemarquis d’Adjuda-Pinto, lui préfère un dîner chez sa future femme. Eugène vient « pour rester le dernier ». Il est le dernier appui de Mme de Beauséant. Il lui fait ses adieux en homme mûr, nullement surpris, bien que révolté. Clara, elle, se montre avec sincérité aux yeux de son cousin affectionné, puis lui fait ses adieux définitifs. Le tout, au cours d’un bal réunissant tout le gratin dumilieu.
En ce qui concerne L’Education sentimentale, nous sommes le 20 février 1846, quelques jours après le retour de Frédéric d’un exil de deux ans à Nogent. C’est le début de la deuxième partie ; sachant qu’il ne s’est à peu près rien passé dans la première, on s’attend à ce que le récit décolle enfin ! Que nous est-il raconté ? Frédéric est convié par Arnoux chez « une bonne fille ». C’est lapremière rencontre entre Rosanette et Frédéric, rencontre qui tourne aussitôt à l’échec complet, aussi bien à cause du cadre festif qu’à cause de Frédéric lui-même. Frédéric, en outre, retrouve des têtes connues, mais au lieu de retisser les liens et de faire jouer les relations, il reste passif, parle à peine, ne danse pas. Rosanette, de son côté, n’est pas là que pour s’amuser : elle joue ici sacarrière.
Caractérisation générique. Nos deux extraits sont des récits, entremêlés de dialogues. Mais les points communs s’arrêtent là, car les deux narrateurs sont très différents. Certes, tous deux mettent en scène l’individu, ici jeune, pris dans les courants du monde. Le narrateur balzacien, omniscient, peint avec distance une chute toute tragique, le climax noble et terrifiant à la foisd’une longue déliquescence, depuis longtemps attendue ; en somme, il nous représente une « belle mort », mais qui ne sera pas vaine. Le narrateur flaubertien, quant à lui, bien qu’étant omniscient lui aussi, se glisse régulièrement dans la tête de Frédéric pour observer avec ses yeux à lui le monde agressif et incompréhensible qui l’entoure. Une rencontre quasi stérile vécue de l’extérieur et del’intérieur, comme pour mieux nous faire sentir la mollesse de Frédéric et la vanité de cette épuisante festivité.
Deux bals donc, deux enjeux, deux issues opposées, mais un point commun : le paradoxe. En effet, c’est chez Mme de Beauséant, au sein d’une aristocratie impitoyable, qu’Eugène et Clara quitteront leur costume de bienséance pour parler d’ami à ami ; a contrario, c’est chez les bourgeois, oùl’ambiance se veut « à la bonne franquette », que les rapports humains sont les plus vains et stériles. Se confirme donc ici la ligne de conduite de chacun des deux romans : Rastignac réussira dans un monde impitoyable ; Frédéric trouvera le moyen de rater une vie des plus faciles.
Ainsi, nous pouvons comparer ces deux extraits à travers le prisme de la problématique sociale, mettant en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • explication des textes
  • Explication de text
  • Explications textes
  • Explication de textes
  • Corpus balzac flaubert stendhal
  • Explication de texte : flaubert
  • Explication de text Zola
  • Corpus balzac flaubert stendhal

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !