explication texte epicure

Pages: 5 (1039 mots) Publié le: 4 janvier 2015

Ainsi celui de tous les maux qui nous donne le plus d'horreur, la mort, n'est rien pour nous, puisque, tant que nous existons nous-mêmes, la mort n'est pas, et que, quand la mort existe, nous ne sommes plus. Donc la mort n'existe ni pour les vivants ni pour les morts, puisqu'elle n'a rien à faire avec les premiers, et que les seconds ne sont plus.
Mais la multitude tantôt fuit la mort commele pire des maux, tantôt l'appelle comme le terme des maux de la vie. Le sage, au contraire, ne fait pas fi de la vie et il n'a pas peur non plus de ne plus vivre : car la vie ne lui est pas à charge, et il n'estime pas non plus qu'il y ait le moindre mal à ne plus vivre. De même que ce n'est pas toujours la nourriture la plus abondante que nous préférons, mais parfois la plus agréable,pareillement ce n'est pas toujours la plus longue durée qu'on vent recueillir, mais la plus agréable. Quant à ceux qui conseillent aux jeunes gens de bien vivre et aux vieillards de bien finir, leur conseil est dépourvu de sens, non seulement parce que la vie a du bon même pour le vieillard, mais parce que le soin de bien vivre et celui de bien mourir ne font qu'un. On fait pis encore quand on dit qu'il estbien de ne pas naître, ou, « une fois né, de franchir au plus vite les portes de l'Hadès ». Car si l'homme qui tient ce langage est convaincu, comment ne sort-il pas de la vie ? C'est là en effet une chose qui est toujours à sa portée, s'il veut sa mort d'une volonté ferme. Que si cet homme plaisante, il montre de la légèreté en un sujet qui n'en comporte pas. EPICURE, Lettre à Ménécée

EXEMPLEPOUR EXPLIQUER LE PASSAGE SOULIGNE :

Dans ce passage, l’auteur propose un second argument pour réfuter la sagesse populaire qui soutient que le bonheur ne peut être le même selon l’âge. Il le formule de manière paradoxale en identifiant ces deux sagesses populaires.
La sagesse populaire peut sembler évidente. En effet, pour la multitude, bien vivre consiste à profiter de toutes lespossibilités qui se présentent dans la vie, à satisfaire ses désirs autant que possibles, à multiplier les expériences, au lieu de vivre dans l’obligation, dans le besoin ou la limitation des désirs. Cette possibilité est dans ce sens un privilège la jeunesse qui a la vie devant soi contrairement aux anciens. Ceux-là au contraire, la vie derrière eux, ne pourraient que se résoudre à mourir. Comment alors« bien mourrir » ? On peut espérer, peut-être, arriver à ce terme sans souffrance, sans regrets ou alors en l’accueillant comme une délivrance ; il est possible aussi d'accepter cette fin comme une nécessité de la nature.
Mais cette sagesse populaire est-elle cohérente ? Ne montre-t-elle pas qu’un tel conseil ignore ce qu’est le bonheur?, Le premier argument montrait que dans la vieillesse il estpossible de bien vivre, de satisfaire des désirs simples. Le deuxième met en relation la jeunesse avec le problème de la mort . En multipliant les expériences, la jeunesse peut-elle bien vivre ? Peut-elle ignorer ce qui semble n'appartenir qu'à un âge avancé  ou pour le dire autrement n'a-t-elle pas elle aussi à se soucier de la mort?
En effet la mort n'est pas réservée à un certain âge. Elleconcerne tous les êtres vivants, et par la même la jeunesse. Bien vivre ce n'est seulement satisfaire des désirs dans l'autosuffisance, c'est également vivre sans crainte. Epicure inclut les craintes de la mort et de Dieu dans le Tetrapharmakon. La jeunesse pourrait répondre qu'elle vit en l'ignorant, qu'elle ne s'en soucie pas, qu'elle n'est pas un problème pour eux. Cependant sa conception dubonheur trahit la crainte de la mort. C'est parcequ'elle pense que la mort est une fin qu'elle veut la repousser le plus loin possible. La jeunesse confond ainsi la qualité du bonheur et la quantité d'expériences qu'elle peut réaliser ; elle peut croire qu'il est possible de bien vivre dans la démesure ; elle veut échapper à la mort, au moins symboliquement, dans la richesse, les honneurs, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Explication de texte
  • Explication de texte
  • Explication de Texte
  • Explication de texte
  • Explication de texte
  • Explication de texte
  • Explication De Texte
  • Explication de texte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !