Exposé droits d'enregistrements

1280 mots 6 pages
I) Dispositions communes et régime juridique de l’enregistrement

Ils visent en particulier des transferts de propriété ou de jouissance (vente, donation, location) et en général les transferts de titularité de patrimoine comme dans les successions.
Peuvent être visés les immeubles, parts sociales, droit au bail ou cession de clientèle.

Les droits d’enregistrement peuvent être : - fixes : concernant les actes soumis volontairement à l’enregistrement et ceux ni progressifs ni proportionnels (cession baux, formation et dissolutions de sociétés) - progressifs : coneerne les donations, successions ou mutations de fonds de commerce - proportionnels : concerne des mutations à titre onéreux d’immeubles, mutations à titre gratuit entre non parents

Le paiement est en principe préalable à l’accomplissement de la formalité. Mais dans certains cas (art 1717 CGI) il peut être fractionné ou différé (successions, donations, droits d’apport en société).

II) Les mutations

C’est un transfert de propriété ou démembrement du droit de propriété d’un individu à un autre : - Mutations à titre gratuit : concerne essentiellement les successions et donations. Les droits seront fixes, progressifs ou proportionnels en fonction de la nature du transfert de propriété. Concernant les biens situés à l’étranger et qui ont déjà donné lieu à une imposition celle-ci sera imputée sur les droits d’enregistrement dûs en France. - Mutations à titre onéreux : concerne les opérations soumises obligatoirement à enregistrement. Sont visées surtout les cessions d’immeubles avec un taux de 5,09 % :

Ventes soumises à TVA immobilière : - immeubles vendus en état futur d’achèvement - immeubles vendus après achèvement - terrain à bâtir

III) Droits d’enregistrement sur les opérations relatives aux sociétés

1) Formation (art 809 et suivants CGI)

Apports à titre pur et simple
Rémunérés par des droits sociaux.
Soumis aux

en relation

  • Arrêt fantask
    8431 mots | 34 pages
  • Contentieux fiscal
    2595 mots | 11 pages
  • Droit
    2419 mots | 10 pages
  • N° rep: 3312 ej/pdn l'an deux mil onze, le sept septembre a douala, au siège de l’office notarial, ci-après nommé, maître joël etoke, notaire associé soussigné au siège de la cour d’appel du littoral à douala (
    1390 mots | 6 pages
  • introduction au droit civil
    2864 mots | 12 pages
  • Zaefgh
    2783 mots | 12 pages
  • Brevets-marques-modèles
    4554 mots | 19 pages
  • Rapport de stage Me astron
    7831 mots | 32 pages
  • Droit fiscal
    3632 mots | 15 pages
  • Annexe fiscale pour des mesures personnalisées susceptibles de booster l'économie ivoirienne
    11864 mots | 48 pages