Exposé iran

Pages: 5 (1163 mots) Publié le: 10 avril 2012
L’IRAN





[pic]











Table De Matière




Présentation de l’Iran


Histoire de L’Iran


Ali Khamenei





Mahmoud Ahmadinejad





[pic]







1. Présentation de L’Iran



L’Iran (en persan : ايران, Irān), en forme longue la République islamique d'Iran (en persan : جمهوری اسلامی ايراﻥ, Jomhuriye EslāmiyeIrān), est un pays d'Asie de l'Ouest. Sa capitale est Téhéran (ou Tehrān) et sa population était estimée à 77 891 220 habitants en 2011. La langue officielle est le persan et sa monnaie le rial. Le calendrier officiel est le calendrier persan. Le nom Iran, qui signifie « royaume des Aryens », d'usage natif depuis l'ère Sassanide, a été officiellement adopté en 1935 pour l'usage international.Auparavant, le pays était connu en Occident sous le nom de Perse. Les noms « Perse » et « Iran » sont utilisés indifféremment dans des contextes culturels, mais « Iran » est le nom utilisé officiellement dans des contextes politiques. Le pays a une superficie de 1 648 195 km2. L'Iran est la vingt-neuvième puissance économique mondiale par PIB nominal et la dix-septième par PIB aparté. Son PIB par habitants’élève à 11 200 $ en 2011. L'Iran est le 4e producteur de pétrole au monde et le 2e exportateur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Il dispose aussi de la 2e plus grande réserve en gaz naturel, après la Russie, et en est le 6e producteur.





2. Histoire de l’Iran

Après des mois de protestations populaires et de manifestations contre son régime, Mohammad RezaPahlavi quitte l’Iran le 16 janvier 1979. Le 1er février1979, Rouhollah Khomeini revient en Iran après un exil de 15 ans. Après la proclamation de la neutralité des forces armées dans la révolution, Khomeini déclare la fin de la monarchie le 11 février et met en place un gouvernement provisoire. Il existait une grande jubilation en Iran autour de la destitution du Shah, mais il existait aussibeaucoup de désaccords sur le futur de l’Iran. Alors que Khomeini était la figure politique la plus populaire, il existait des douzaines de groupes révolutionnaires, chacun ayant sa propre vue concernant le futur de l’Iran. Il y avait des factions libérales, marxistes, anarchistes et laïques, ainsi qu’un large panorama de groupes religieux cherchant à modeler le futur de l’Iran. La crise iranienne desotages (occupation de l’ambassade des États-Unis à Téhéran entre le 4 novembre 1979 et le 20 janvier 1981 et prise en otage de ses personnels) pousse l’administration Carter à rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, puis à imposer des sanctions économiques le 7 avril 1980. Le22 septembre 1980, profitant de la faiblesse des forces armées iraniennes qui subissent des purges du nouveaurégime islamique, l’Irak envahit l’Iran. La politique officielle des États-Unis cherche à isoler l’Iran. Les États-Unis et leurs alliés fournissent des armes et de la technologie à Saddam Hussein, qui a pour objectif de s’emparer des champs de pétrole du Khuzestan.



|Musulmans Sunnites |Musulmans Chiites |Autres religions|
|9% |89% |2% |


3. Ali Khamenei

Ali Khamenei (né en 1939 à Mashhad) est un ayatollah et l'actuel Guide suprême de la Révolution islamique (Rahbar en persan), ce qui est le poste le plus élevé de la République islamique d'Iran, au-dessus de la chargeofficielle de Président de la République, qu'il occupa lui-même de 1981 à 1989. À la mort de Khomeini, Khamenei est élu guide suprême par l'Assemblée des experts, sous l'influence de Hachemi Rafsandjani, 4 juin 1989. À son poste, la plupart des observateurs le considèrent comme un "dur" du régime, gardien intransigeant des principes et des valeurs de la révolution islamique de 1979. Désigné par un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Iran
  • Iran
  • iran
  • Iran
  • Iran
  • Iran
  • Iran
  • Iran

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !