Exposé sur la sssssymbolique de l'or

1470 mots 6 pages
[pic]

L’or et les orpailleurs

Symbole chimique= AU

L’orpailleur est un artisan qui lave les alluvions aurifères pour en extraire les paillettes d’or.
Nom latin= aurum. Nom grec= chrysos

Brillant comme le soleil, éclatant comme la lumière, inaltérable, l’or traverse les âges, du plus lointain de l’histoire des hommes.

I) Histoire
L’or est le seul métal qui peut être utilisé tel qu’il est trouvé. Le bronze est un alliage composé de cuivre, d’étain, de plomb ainsi que de multiples impuretés. Le fer est également très utilisé, mais son usage apparaît plus tard que celui du bronze (XIII ème Siècle avant notre ère pour le premier, VII ème Siècle pour le second- âge de bronze, âge du fer).
Les hommes ont tout d’abord utilisé la pierre dont ils ont fait de multiples outils, par simple éclatement, puis en la taillant.
Il apparaît dans l’usage humain aux environs de 5. avant J.C., et prendra diverses formes= poudre, paillettes, pépites pouvant atteindre de grandes dimensions. La plus grosse, découverte en Australie, pèse 235 kilogrammes, et mesure 1 mètre 42 centimètres.

II) Lieux de découverte

L’or se rencontre à peu près de partout dans le monde. On note en France certains lieux où l’on cherche de l’or, en Ariège, en particulier (cf. note 2). Mais de nombreux autres sites auront été connus dès l’Antiquité= La Loire en particulier, et presque tous les fleuves et cours d’eau. Il apparaît dans les temps récents en Amérique- récentes découvertes de la Californie et de l’Alaska. Ces découvertes ont donné lieux à de nombreux récits et romans bien connus de tous, entre autres nous pensons à Jack London.

III) Les techniques de production et de découverte

La prospection est la reconnaissance et l’évaluation économiques des « placers »
La battée consiste dans le lavage de l’or contenu dans les cours d’eau, où les paillettes et pépites sont séparées du sable et du gravier, au moyen de poêles ou de disques creux percés de trous. L’or surnage et peut

en relation