Exposé sur molier

1157 mots 5 pages
Molière

Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le pseudonyme de Molière dont l’origine est inconnue, est un célèbre dramaturge et auteur de comédies français du 17e siècle et à la fois comédien et chef de groupe de théâtre. Il a écrit de nombreuses pièces de théâtre comiques qui sont, par la suite, restées ancrer dans la littérature française car Molière a apporté au théâtre un regard incisif sur le monde. Nous allons d’ailleurs vous parler de sa vie ainsi que de ses œuvres.

Molière est né en 1622 à Paris et est mort le 17 février 1673. Sa famille est issue de la petite bourgeoisie et son père est tapissier du roi et se prénomme Jean Poquelin. Sa mère s’apelle Marie Cressé : il la perd à l’âge de dix ans. Il commence ses études au collège de Clermont chez les Jésuites qui a bonne réputation puis poursuit des études de droit à Orléans. Il décide ensuite de les abandonner pour se consacrer au théâtre et décline la fonction de tapissier du roi.
Il débute sa carrière théâtrale à l’âge de 21 ans. Le 30 juin 1643, il monte avec les Béjart (Joseph, Madeleine et Geneviève) et quelques amis la troupe appelée « L’illustre théâtre » qui s’inspire de la tradition italienne de la commedia dell’ arte. Elle se compose de dix membres, dont six hommes et quatre femmes. Il s’agit de la troisième troupe de théâtre français à Paris après l’Hôtel de Bourgogne et la troupe du roi au Marais. La troupe s’installe au jeu de paume des Métayers. Ses débuts sont par ailleurs difficiles.
Les comédiens se mettent à jouer des tragédies qui révèlent le talent de Madeleine : elle est la vedette de la troupe. Un danseur intègre la troupe le 18 juin 1644. Malgré un minime succès, la troupe connaît des impasses financières dont Molière en est l’unique garant car c’est le chef de la troupe : il est emprisonné pour dettes. Tiré d’affaires par son père, il quitte Paris en 1645, en n’étant plus chef de la troupe.
Après quelques tournées en Province, il écrit sa première comédie en 1655 qui

en relation

  • Theâtre
    1929 mots | 8 pages
  • Cours fourberie
    480 mots | 2 pages
  • Le beau
    1319 mots | 6 pages
  • Expophilo2
    1633 mots | 7 pages
  • La peur des machine
    48645 mots | 195 pages
  • Salvador Dali
    5005 mots | 21 pages
  • Salvadoir dali
    3566 mots | 15 pages
  • Dom juan lecture analytique
    2093 mots | 9 pages
  • Salvador dali
    3144 mots | 13 pages
  • Salvador dali
    3002 mots | 13 pages