Exposé sur l'optimisme

493 mots 2 pages
L’optimisme d’un point de vue général

L’optimisme désigne chez l’être humain un état d’esprit qui perçoit le monde de manière positive. Une personne optimiste a tendance à voir « le bon côté des choses », à penser du bien des gens, et considère que des événements, même fâcheux, prendront quoi qu’il arrive une tournure positive en fin de compte.

L’optimisme est le contraire du pessimisme. Cette opposition est métaphoriquement illustrée par la question de savoir si un verre donné doit être considéré à moitié plein (vision optimiste) ou à moitié vide (vision pessimiste).

L'optimisme est un sentiment positif en tant que moteur de l'initiative. Toutefois le suroptimisme (ou surconfiance) est un biais cognitif (et émotionnel) pouvant conduire à des prévisions hasardeuses, un excès de confiance et des comportements dangereux.

On peut distinguer deux variétés d'optimisme, l'un tout instinctif et sentimental, l'autre systématique et philosophique. L'état d'esprit des humains satisfaits de leur sort, contents de tout, prenant tout par le bon côté ;en ce sens, on naît peut-être optimiste ou pessimiste, et bien plus certainement il existe des moments et des circonstances dans la vie où l'on se montrera optimiste ou pessimiste, et il n'est pas douteux que ce genre d'optimisme ne va pas sans beaucoup d'égoïsme et une grande indifférence aux douleurs d'autrui.

Sous sa forme philosophique, le problème de l'optimisme ne paraît que tardivement dans l'histoire des idées; il suppose, en effet, que l'homme se détache assez, par l'observation, de tout l'univers, et, par la réflexion, de sa propre souffrance, pour essayer de les juger; au départ, les humains jouissent ou souffrent, non pas sans se demander pourquoi, ni sans chercher à apporter des réponses, aiment ou haïssent les causes prochaines de leurs joies et de leurs douleurs, non pas sans prétendre non plus systématiser leurs sentiments et chercher l'origine de la souffrance en général. Mais ils le font plutôt

en relation

  • candite
    1058 mots | 5 pages
  • Dafuck
    805 mots | 4 pages
  • chaymae
    1351 mots | 6 pages
  • Les différents combats de Voltaire
    574 mots | 3 pages
  • la mort de mon père ma mentrer la vie plus claire
    319 mots | 2 pages
  • Philosophie de l'optimisme
    705 mots | 3 pages
  • Zaki
    383 mots | 2 pages
  • Projet d’étude d’une œuvre
    978 mots | 4 pages
  • Ygfytf
    355 mots | 2 pages
  • L'optimisme et Leibniz
    398 mots | 2 pages