Exposé

Pages: 47 (11583 mots) Publié le: 31 janvier 2011
Sieyès

Madame de Staël disait de Sieyès qu’il «  était l’oracle mystérieux des événements qui se préparaient ; il a on ne saurait le nier un esprit de la première force et de la plus grande étendue. »
En effet Sieyès, ecclésiastique et homme politique est né à Fréjus en 1748 et mort à Paris en 1836, il est l’un des grands penseurs du 18éme siècle. Les portraits fait de Sieyès le montrentpresque tous dépourvu de force physique et suppléant par l’énergie intérieure aux insuffisances de la nature. Bonaparte expliquera les sautes d’humeurs de Sieyès par une mauvaise circulation du sang.
Mais tandis que le dessin de la physionomie porte la marque de la sécheresse l’écriture révèle l’aisance de la pensée. Par ailleurs dans toute cette graphie presque d’un seul tenant se remarque laprudence d’un caractère qui cherche à offrir le moins de prise possible aux attaques extérieurs, la cautèle ecclésiastique en un mot dont le personnage n’était pas dépourvu.
Mais on ne saurait voire de l’extérieur cette nature altière qui échappe à toutes les classifications reçues. C’est un homme qui a mis son orgueil à ne représenter aucun corps, aucune secte, aucun culte, aucun parti, il s’estaffranchi de tous les cadres sociaux dans lequel les hommes sont d’ordinaire encastrés jusque dans le cadre familial, ce fut un théoricien de l’individualisme intégral et passionné.
Au même titre que son contemporain Rousseau, Sieyès peut s’élever au titre de théoricien de l’Etat de la souveraineté ainsi Nation.
Sieyès est un homme a part, Sa vie, on le sait, est marquée par dix années d’unebrillante activité publique, qui tranchent tant avec la période précédente : obscur abbé sous l’Ancien Régime, éloigné de la politique sous l’Empire, puis proscrit au moment de la Restauration, avant un tardif retour en France en 1830.
Sa pensée politique a connu, elle aussi, une postérité étonnante. Admiré par ses contemporains. Célébré pendant toute la Révolution comme un oracle en matièreconstitutionnelle, il sera ensuite progressivement oublié. On n’évoquera guère son nom sous la Restauration, ce qui était bien compréhensible pour l’homme qui avait incarné la Révolution et avait été présent dans ses moments les plus importants : le serment du jeu de paume en 1789 ; la mort du roi en 1793 ; la mise en place du Directoire en l’an III ; le coup d’État de Brumaire an VIII. En 1830, BenjaminConstant lui rendra un vibrant hommage dans deux articles de la Revue de Paris3. En décembre 1836, Mignet écrira dans une notice nécrologique que
« Beaucoup de ses pensées sont devenues des institutions »
En effet Sieyès ouvrira la révolution de 1789 et en sera un de ses défenseurs et bâtisseurs mais il va également en contradiction avec ses actions précédentes car il va fermer la révolutionavec le coup d’état du 18 brumaire.
Malgré ces contradiction Sieyès reste l’un des pères de notre droit on peut se demander en quoi ses idées sont-elles des piliers de notre droit actuel, ainsi que des doctrines contemporaines telles que celle de Duguit ou d’Hauriou ?
L’étude portera donc sur cet homme d’une pensée unique mais d’une certaine façon contradictoire. Pour cela on verra son rôle dansla révolution française de 1789 puis son rôle dans l’élaboration des Constitutions et puis la répercutions de sa pensée pour les juristes du 20éme siècle enfin on verra une critique de la répercussion de la pensée de Sieyés qui a été faite par le professeur Alain Laquiéze .

Pour commencer cette étude sur Sieyés on verra dans un premier temps son rôle dans la révolution avec son célèbre livresur qu’est-ce que le tiers-Etat ? Puis on verra son rôle dans la construction de l’assemblée constituante de 1789.

Dans un premier temps sa brochure sur le tiers état a été écrite en prélude de la convocation des Etats généraux. En effet à cette époque le pouvoir royal est affaibli par les nombreuses revendications du Parlement, c’est pourquoi louis XVI se sent forcé de réunir a nouveaux les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposer
  • Exposé
  • Expose
  • exposé
  • Exposé
  • Exposé
  • Exposes
  • Exposé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !