Exposé

Pages: 11 (2509 mots) Publié le: 4 avril 2014
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE TOGOLAISE
--------------------------- Travail-Liberté-Travail
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE
ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

UNIVERSITE DES SCIENCES ETTECHNOLOGIE DU TOGO (UST-TG)

Cours : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

Exposé :

L’UEMOA



Présenté par : Chargé du cours :

KOMBATE B. Yendouboane 0158 M. AGBODJI
FOLITSE Sitsofe Maître de conférences,
KOURANDHAUT F.Cyrille 0390 Agrégé en Economie



Année universitaire 2013-2014
Sommaire

Introduction
I. Qu’est-ce que la convergence ?
II. Pourquoi la convergence ?
III. Critères de convergence dans l’UEMOA
IV. Etat des lieux
Conclusion


Introduction
A la faveur des expériences d’intégration économique et monétaire, le concept de convergence est de plus en plus utilisépour analyser le processus de rapprochement d’un groupe de pays. En effet, du point de vue de la théorie économique, la question de la convergence des économies se pose lorsqu’un groupe de pays envisage de mettre en œuvre des politiques économique et monétaire communes. Certains économistes considèrent que des performances ou structures économiques et financières hétérogènes peuvent être àl’origine de rigidités dans la conduite du processus d’intégration et créer des différences non désirées dans l’impact de celle-ci sur les économies des pays membres.
Dans un objectif global de promotion économique et social, le Togo, de concert avec tous les autres pays membres de l’UEMOA, s’est inscrit dans une dynamique d’intégration.
Ainsi au cours de ces six dernières années, eu égard à lafaiblesse de leurs échanges commerciaux et du manque de compétitivité de leurs économies, les pays de l’UEMOA ont entrepris d’importantes reformes en vue d’asseoir de meilleures stratégies d’insertion dans l’économie régionale et mondiale. A ce effet, différentes reformes relatives à l’ajustement monétaire, aux politiques fiscales et douanières ainsi qu’à l’harmonisation des outils permettant d’évaluerle respect de critères de convergence ont été entreprises.

I. Qu’est ce que la convergence ?
Dans une union monétaire, il est très important que les pays membres tendent à avoir des performances économiques similaires ; on parle alors de convergence. Autrement, il y a risque d’implosion de l’union.
La convergence des économies peut revêtir plusieurs formes dont les principales sont : laconvergence nominale, la convergence réelle et la convergence structurelle.
La convergence nominale est définie comme étant le processus de rapprochement dans le temps des variables nominales indicatives de la stabilité macroéconomique1 : les taux d’inflation, les ratios de dette ou de déficit publics par rapport au produit intérieur brut, les taux d’intérêt, etc. Il y a également une convergencenominale lorsque ces variables tendent vers une valeur de référence.
La convergence réelle est la relative amélioration des niveaux de vie au sein d’un groupe de pays. Elle y établit une homogénéisation des conditions de vie qui entraîne une ‘’cohésion économique et sociale’’. De manière pratique, elle se traduit par la réduction de la dispersion des niveaux de revenu par tête de ces pays, aucours du temps.
La convergence structurelle est l’homogénéisation des conditions de production. Elle se réfère spécifiquement aux comportements et mécanismes économiques eux-mêmes et requiert pour son analyse, des informations relatives à la productivité, au taux de chômage, à la compétitivité, à la technologie, etc.
La décision prise par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposer
  • Exposé
  • Expose
  • exposé
  • Exposé
  • Exposé
  • Exposes
  • Exposer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !