exposer sur Death Note (manga)

441 mots 2 pages
Death note est un manga écrit par Tsugumi Ōhba et dessiner par Takeshi Obata.

Tsugumi Ōhba : est un scénariste de manga né à Tokyo dont les œuvres les plus connues sont Death Note (2003-2006) et Bakuman (2008-2012).

Takeshi Obata : est un dessinateur de manga japonais. Il est né le 11 février 1969 à Niigatadans la préfecture de Niigata, au Japon.

L'histoire est centrée sur Light Yagami (Raito Yagami dans la version originale), un lycéen qui découvre un cahier aux pouvoirs surnaturels, le « Death Note ». Ancienne propriété d'un Dieu De La Mort, le Death Note permet à son utilisateur de tuer toute personne dont il connaît le nom et le visage. Le scénario suit les efforts de Light pour créer un monde utopique débarrassé du mal grâce au Death Note, ainsi que les conflits entre lui et ses opposants. Au fur et à mesure du manga on peut s’apercevoir que Light commence à devenir de plus en plus extrême ...

Light Yagami est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel criminel et corrompu. Sa vie change du tout au tout le jour où il ramasse par hasard un mystérieux cahier intitulé « Death Note ». Le mode d'emploi inclus dans le cahier indique que « la personne dont le nom est inscrit dans ce carnet meurt ». D'abord sceptique, Light teste le carnet et découvre que son pouvoir est bien réel. Il rencontre l'ancien propriétaire du Death Note, un dieu de la mort nommé Ryûk. Celui-ci déclare avoir volontairement laissé tomber son carnet dans le but de se divertir.

Light décide d'utiliser le Death Note pour exterminer les criminels, dans le but d'éradiquer le Mal et de bâtir un monde parfait dont il sera le dieu. Il apprend peu à peu à se servir des pouvoirs du cahier. L'utilisateur peut seulement tuer une personne dont il connaît le visage, en y inscrivant son nom. Il peut également en préciser la cause ainsi que les circonstances détaillées, la cause par défaut étant la crise cardiaque.

Les Death Note appartiennent à la base aux dieux de la mort, et s'ils le

en relation

  • le manga
    9311 mots | 38 pages
  • Le manga
    6919 mots | 28 pages
  • Manga
    8565 mots | 35 pages
  • Manga
    10405 mots | 42 pages
  • Mémoire sur les marques
    18461 mots | 74 pages
  • Histoire de la literature francaise
    238722 mots | 955 pages
  • Tarantino et son style
    14729 mots | 59 pages
  • Légiférer en matière linguistique
    150543 mots | 603 pages
  • Peut-on parler d'un apprentissagedes politiques économiques contemporaines?
    76222 mots | 305 pages
  • Bringing nothing to the party
    103130 mots | 413 pages