exposer sur l'histoire du metal

Pages: 18 (4355 mots) Publié le: 4 janvier 2015


comment commencer un historique sur le Black Metal sans mentionner Venom ?
Si on peut dater les début du Black Metal tel que nous l'entendons aujourd'hui aux débuts des années 90, il faut d'abord remonter jusqu'en 1979, année où Conrad Lant, Jeff Dunn et Tony Bray, trois anglais de Newcastle, s'inventent les pseudos de Cronos, Mantas et Abaddon et forment Venom. Ils jouent ce qu'onappelle encore à l'époque du Speed Metal. Particularité, ils utilisent, plus pour se faire remarquer et créer

une polémique que par véritable croyance, de nombreux symboles satanistes. Après leur album de 1981, "Welcome To Hell", ils sortent en 1982 un album dont la pochette représente une magnifique tête de bouc. Cet album est intitulé "Black Metal". Le terme vient pour la première fois d'êtreinventé, l'histoire peut commencer...

Parallèlement, King Diamond découvre la "Satanic Bible" d'Anton La Vey, réalise que le Satanisme "moderne" exprime exactement sa façon de voir la vie, et décide alors de fonder son propre groupe, Mercyful Fate, influencé par Black Sabbath et Deep Purple. King Diamond est le premier artiste à se déclarer ouvertement comme Sataniste, non seulement dans sestextes (le fameux "Nuns Have No Fun" sur le premier album de Mercyful Fate) et dans son look de scène (il se maquille à la manière de Kiss, avec un crucifix inversé peint sur le visage), mais également dans sa vie privée et sa philosophie personnelle.

Mais les choses sérieuses commencent lorsque le jeune Suédois Pug Rogefeldt, âgé de 15 ans, se surnomme Quorthon et fonde Bathory, en référence àErzebeth Bathory, fameuse Comtesse Hongroise du 18e siècle qui avait pour habitude de prendre des bains dans du sang de jeunes vierges afin de préserver éternellement sa jeunesse ! Quorthon aura sans aucun doute aussi été influencé par le titre "Countess Bathory" sur l'album "Black Metal" de Venom (décidément...). Il réussit à convaincre la maison de disque chez qui il effectuait un stage d'écouterun morceau de sa composition, très inspiré de la "New Wave Of British Heavy Metal" qui fait rage à l'époque, mais avec un son épouvantable dû au manque flagrant de moyens.

La maison de disque se laisse tout de même convaincre par le talent du jeune homme, et le fait figurer sur sa compilation "Scandinavian Metal Attack" de 1983, qui obtient un succès d'estime essentiellement grâce au titre deBathory.

Quorthon enregistre alors son premier album, auto-titré "Bathory", qui sortira en 1984 sur un petit label, "Black Mark Records". Le style musical reste le même, un son très brut, très agressif, dû en grande partie au fait que l'album a été enregistré pour 200 $ sur un petit 12-pistes, et en moins de quatre jours ! Qu'importe, Bathory et ce style musical commencent à regrouper un noyaudur de fans autour d'eux.

Parallèlement, le milieu des années 80 voit l'apparition aux USA de groupes qui se veulent l'équivalent américain de Venom, satanistes et blasphémateurs à souhait (notamment les albums "Haunting The Chapel" ou "Hell Awaits" de Slayer, et le "Seven Churches" de Possessed). Après être passés par une époque "cuir, chaînes et clous" en référence à Venom (une des premièresphotos promos de Slayer les montre sacrifiant à Satan une pauvre créature blonde ensanglantée), ils mélangent des inspirations Punk et Hardocre et adoptent un look beaucoup plus "streetwear" pour se différencier de leurs références d'origine et fonder ce qui deviendra le Thrash Metal. Des groupes comme Anthrax, M.O.D, Metallica ou Sodom s'engouffrent alors dans la brèche. Mais le Thrash commenceà prendre rapidement trop d'importance, les majors signent les groupes à tour de bras, certains d'entre eux se dirigeant dangereusement vers le rap (Anthrax notamment), et le Thrash y perd son âme, ses fans, et finalement son existence.

Le milieu underground apportera alors sa réponse à la dérive du Trash : le Death Metal.
Parti simultanément des USA (en Floride) et de l'Europe (en Suède),...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposé métaux non ferreux
  • Exposé métal : l'argent
  • exposé sur l'histoire de Nice
  • Exposé sur archimède (+aperçu de l'histoire de syracuse)
  • Exposé sur la chanson "l'histoire d'un ado" theme addiction
  • Le metal
  • les métaux
  • Les metaux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !