Extrait de la curée de zola : "la salle a manger était..."

1004 mots 5 pages
ZOLA, La Curée,
Explication de texte « La salle à manger était […] des citrons qui dominaient ».

Question : « En quoi cette description participe-t-elle au récit ? »

INTRODUCTION
Émile Zola, écrivain du 19ème siècle, reste célèbre pour être le père du naturalisme, prolongement du réalisme. Ses nombreux romans vont permettre de vérifier des hypothèses comme celles ce l'hérédité, de l'évolution de l’espèce, et d'en tirer des conclusions, comme le fait une expérience scientifique. C'est ainsi que Zola va retracer en 20 volumes l’histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second empire, les Rougont-Macquart, afin d'étudier l'influence du milieu sur l'homme et les tares héréditaires d'une famille, mais également afin de dépeindre la société du Second Empire. Dans l'un de ces romans, La Curée, Zola illustre la note de l'or et de la chair. Nous verrons comment la description de la salle à manger de l'hôtel Saccard participe au récit, en étudiant comment elle illustre le culte de l'argent, puis la dépravation sexuelle.

LECTURE LECTURE LECTURE LECTURE LECTURE LECTURE LECTURE LECTURE

I – Le culte de l'argent
1- L'omniprésence de l'argent isotopie de la richesse « filets d'or (qui apparaît deux fois), velours (qui est omniprésent), lumière (qui renvoie à or et accentué par l'adjectif splendeurs), tapis persan, pièces d'argenterie, dossiers sculptés, argent mat, ciselures luisantes, bougies, lustre, l'accumulation « corbeilles de porcelaine, vases de cristal ... » Durant tout le texte l'image de la richesse, de l'argent, de l'or est omniprésente.
La table et sa garnison sont renvoyés au terme « éblouissement ». Les convives sont donc à la fois émerveillés et admiratif devant cette table, mais également désorienté par cet éclat trop brutal de lumière.

2- La fausseté de cet argent
« poirier noirci » adjectif noirci annonçant déjà une fausseté de toute cette richesse. On noircit pour faire croire à une ancienneté du lieu, à une richesse de

en relation

  • Zola la curée
    554 mots | 3 pages
  • La réecriture permet-elle l'innovation
    4038 mots | 17 pages
  • Zola
    3850 mots | 16 pages
  • Commentaire sur l'assomoir
    3314 mots | 14 pages
  • Gérminal
    9082 mots | 37 pages
  • Le récit
    21571 mots | 87 pages
  • NIEL
    167199 mots | 669 pages
  • Dissert
    21730 mots | 87 pages
  • Dissert
    58237 mots | 233 pages
  • analyse complète sur germinal
    18557 mots | 75 pages