Eyjefjoll

2097 mots 9 pages
Le volcan islandais Eyjafjöll est entré dans une phase plus violente et explosive

Introduction

Le volcan islandais Eyjafjöll, endormi depuis près de 190 ans est entré en éruption le 20 mars 2010. Après une première phase d'activité de trois semaines, le volcan est entré depuis le 14 avril dans une seconde phase, plus explosive, à l'origine d'un nuage de cendres qui rend impossible tout trafic aérien au dessus d'une grande partie de l'Europe.
L'Islande, une île volcanique instable
L'Islande est une île résultant de l'activité d'un point chaud et de la dorsale médio-atlantique. Cette dorsale caractérise l'écartement entre les plaques nord-américaine et eurasienne. Elle forme une gigantesque chaîne de volcans sous-marins sur 15 000 km de long. Les deux plaques s'écartent à raison de 2 cm par an. L'Islande en est la seule partie émergée en raison du point chaud situé à l'aplomb. Cette île est presque en totalité composée de roches volcaniques et comporte de nombreux volcans actifs (environ 130) dont un grand nombre est couvert de glaciers. Le volcan actuellement en éruption est situé sous le glacier Eyjafjallajökull.
Le volcan Eyjafjöll
Situé à 160 km au sud-est de la capitale de l'Islande, Reykjavík, le volcan Eyjafjöll est un stratovolcan composé d'une alternance de couches de cendres, de lave et de roches éjectées par les éruptions antérieures. Il est situé sous un glacier d'environ 200 m d'épaisseur qui culmine à 1666 m d'altitude. Ce volcan âgé de 700 000 ans possède peu d'activité historique : autour de 550, 1612 (l'éruption a alors duré seulement 3 jours) et 1821-1823 où l'activité volcanique a duré plus d'un an. Malgré ses éruptions, il est plutôt moins actif que les autres volcans présents dans cette zone volcanique de l'Islande.
La fin de l'éruption de Eyjafjöll coïncide avec le début en 1823, de l'éruption du Katla, qui a été l'éruption la plus violente d'Islande au cours de ces 200 dernières années.
Coupe de l'Eyjafjöll et du Katla
© Páll

en relation