Ezzzzz

385 mots 2 pages
Carnet de Bord

Lundi 28:
Nous avions rendez-vous à 9h à la gare de Brest; après l'arrivée de tout le monde, on s'est mis en route pour le port. Nous avons toutes marché dans la joie et la bonne humeur, même si le temps n'était pas très clément.
15Minutes plus tard nous étions devant le Bel Espoir, à côté il y avait aussi le bateau la Recouvrance. On a du attendre 10h pour pouvoir monter sur le bateau. Et puis enfin nous y étions, sur un des fameux bateaux du père Jaouen.
Un membre de l'équipage nous a montré nos cabines puis nous nous sommes instalées. On a aussi découvert le système de toilettes à pompes. J'étais à la cabine B5; Cabine numéro 5 à Babord (Gauche) .
Après une brève présentation de notre capitaine, Poulon, et de l'équipage nous étions partis pour Douarnenez. Enfin, on y était. On savait que nous allions naviguer toute la journée, mais jamais j'aurais cru que j'allais autant m'amuser. Effectivement, naviguer c'est dur. Hisser les voiles, tourner les drisses, aller au pic … Autant d'expressions qui pour nous, ne voulaient rien dire. Mais on a demandé des explications et on y était habitué. Virginie et moi nous avons aidé Yvonne, la cuisiniere à faire la popotte, selon ses termes. Ainsi on a pu découvrir la vie à bord, et surtout connaître le planning de ménage. Je faisais partie du groupe Dragibus, et dès le Lundi j'ai commencé par la vaisselle à l'eau de mer et dans le froid. Mais, soit dit en passant, c'était très drôle avec les chansons de Constance. Tout l'après midi nous avons aidé au main d'œuvres.
Nous sommes arrivés à 18h30 au port de Douarnenez. On a pu voir comment se passait le moment où le bateau accoste sur le quai. On a eu le droit à 1h de temps libre dans la ville. A ce moment là nous étions toutes ensemble. On est partit dans un bar boire un diabolo. On est revenu pour l'heure du repas, l'équipe de service a mis la table et nous a servit. J'ai remarqué que nous mangions très bien à bord, félicitation à Yvonne et à Ronan.

en relation