fécondation in vitro

299 mots 2 pages
Dans notre société actuelle, de nombreux parents infertiles éprouvent un désir grandissant d’avoir des enfants et ce, peu importe les risques à envisager. La médecine devrait-elle utiliser lafécondation in vitro pour contrer l’infertilité? À mon avis, non, puisque cette pratique n’est pas du tout sécuritaire et va à l’encontre de plusieurs principes moraux. Nous croyons également qu’un succès enterme de fertilité est un enfant conçu de façon naturelle et sans traitements quelconques, ce qui est plutôt contraire aux méthodes proposées ici. Nous exprimerons donc notre point de vue en abordantla santé fragile des enfants créés ainsi que les grossesses multiples des mères porteuses.

Avant de commencer, nous considérons intéressant de définir certains termes utilisés au cours de cetravail. Premièrement, qu’est-ce que l’infertilité? C’est l’incapacité ou la difficulté pour un couple d’avoir des enfants de façon naturelle . Deuxièmement, que signifie la fécondation in vitro? Selon nosrecherches, c’est «l’action de féconder artificiellement en laboratoire ». En d’autres mots, c’est un processus où la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde se fait dans une éprouvette pour êtreensuite inséré dans l’utérus de la femme. Ceci constitue les bases sur lesquelles nous allons maintenant argumenter.

Tout d’abord, nous nous opposons au principe de la fécondation in vitro puisquede nombreux bébés naissent de façon prématurée et avec des problèmes de santé. En effet, des statistiques expliquent que 90% des triplets et 80% des jumeaux naissent avant la fin de la grossesse ,ce qui peut présenter de grands risques pour leurs vies. Parmi ceux-ci, plusieurs souffrent de malformations, de paralysie cérébrale ou de retards de développement . Par exemple, le docteur Barringtonnous explique qu’une femme avait «accouché à 23 semaines d’un bébé prématuré qui est ensuite mort. Elle a retenté le coup de la fécondation in vitro et a accouché de jumeaux à 24 semaines

en relation

  • Fécondation in vitro
    982 mots | 4 pages
  • fécondation in vitro
    3612 mots | 15 pages
  • fécondation in vitro
    3612 mots | 15 pages
  • Fécondation In Vitro
    1114 mots | 5 pages
  • La fecondation in vitro
    1482 mots | 6 pages
  • Fécondation in vitro
    604 mots | 3 pages
  • Ai fécondation in-vitro
    4468 mots | 18 pages
  • Fécondation in vitro
    324 mots | 2 pages
  • fécondation in vitro
    3612 mots | 15 pages
  • La fécondation in-vitro
    2156 mots | 9 pages