Fable de la fontaine

886 mots 4 pages
Fables (La Fontaine)

Il naît dans un milieu rural et champêtre. Il est peu enclin aux études, ni à la théologie. Il vit une vie dissipé à Paris du fait de ses rentes et d'un mariage d'affaire. Il est poursuivi par la disgrace loyale pour être fidéle à Fouquet, lui même disgracié. Il publie le premier recueil de
Fables pour se faire pardonner de Louis XIV, mais rien n'y fait et ses nouveaux Contes ne plaisent pas au roi, il se retrouve sans argent. En 1678 il fait publier son deuxième recueil des Fables. Ses publications circulent, et se fait élire 2 ans plus tard à l'Académie Française. Quelques mois avant sa mort, il se repent de ses "contes infâmes", et de son libertinage, avant de publier l'actuel livre XII des Fables.

Rappel: Les fables, tout comme les contes sont issues de la traidtion orale. Ils fixent le texte, c'est une culture populaire.
Elle suppose une transposition (temps, lieu, personnage)

Fable I, 5: "Le chien et le loup"
Axes:
· Petite comédie rythmée avec renversement qui fait avancer (Le chien dominé devient dominant)
· Jeu des contraires
- Le chien et le loup sont opposés : Courtisan opposé à l'homme libre par rapport à la cour
- Il y a une vie domestique opposée à une vie sauvage (physiquement et mentalement), une vie sédentaire opposée à une vie nomade
- Leurs attitudes en sont contrastées (Humilité opposé au refus de voir du loup)
· Art du fabuliste
- Hypotypose, ou art du "faire voir", à travers l'envoûtement du lecteur par le récit, qui voit la scène à travers le dialogue.
- Virtuosité des dialogues, selon leurs évolutions, de la domination qui ressort à travers les échanges, remplis de procédés de style
- Ironie (à l'égard du chien vantard.. satyre des courtisans)
· Les leçons que l'on peut tirer
- Lecture sociale et politique (pauvres / riches)
- Lecture morale (art de déjouer les ruses de la flatterie) --> "renard et le corbeau"
- Lecture anthropologique et philosophique ( nomade = liberté / sédentaires = ceux

en relation

  • fable de La Fontaine
    343 mots | 2 pages
  • Fable de la fontaine
    758 mots | 4 pages
  • Fable de la fontaine
    674 mots | 3 pages
  • La fontaine, fable
    560 mots | 3 pages
  • Les fable de la fontaine
    2088 mots | 9 pages
  • Fable de la fontaine
    1369 mots | 6 pages
  • Fable la fontaine
    751 mots | 4 pages
  • fable de la fontaine
    442 mots | 2 pages
  • fable de la fontaine
    422 mots | 2 pages
  • Fable de la fontaine
    545 mots | 3 pages