FABLE

600 mots 3 pages
Du coup, je me sens obligée de rajouter que je n'ai pas suffisamment insisté sur le thème essentiel de cette fable, qui est avant tout les méfaits et aberrations de la rumeur.

D'autant que d'une seule phrase (Et je sais même sur ce fait bon nombre d'hommes qui sont femmes) l'auteur tire son épingle du jeu: Jean de La Fontaine ni ne pense, ni ne dit la même chose que les autres...

Cela dit permettez-moi justement de citer ci-dessous les remarques pertinentes (en italique) de Jules. Et par la même occasion le remercier ici encore pour ces échanges.

Ne cherchez pas à le contacter: il m'a dit être parti déterrer Jean de La Fontaine pour discuter directement avec lui, tant il serait déçu d'apprendre que celui-ci est bel et bien misogyne.

"3 Et je sais même sur ce fait 4 Bon nombre d'hommes qui sont femmes."

Ici l'auteur détruit le cliché en disant que ce ne sont pas que les femmes qui sont incapables de tenir un secret: des hommes aussi. "Bon nombre" est à comprendre comme: "quasiment tous" et fait par association d'idées un parallèle avec les femmes qui sont "quasiment toutes" incapables de tenir leur langue (donc autant de femmes que d'hommes).

Bien sûr, on peut dire que cette phrase est unique dans la fable et la dénonciation de cette idée est peu présente. Mais elle y est placée en tout début de fable afin de lui octroyer une grande importance: c'est l'idée que transmet l'auteur et qui doit nous rester à l'esprit pendant la lecture. La suite n'est qu'une "histoire" inventée dans le but de divertir le lecteur, dans la tradition des fabliaux.

"Allez hop! pour une fois la morale n'est pas à la fin: on sait donc déjà de quoi Jean de la Fontaine va nous parler cette fois-ci! Pas de corbeau ni d'agneau mais semble-t-il, d'un animal aussi bête (?): les femmes."

-> vous faites ici le constat de l'absence d'animaux dans la fable et en tirez la conclusion que la femme est pour l'auteur l'égale d'un animal... Trait d'humour ou bien est-ce que vous

en relation

  • Le Fable
    7674 mots | 31 pages
  • Fable
    1404 mots | 6 pages
  • La fable
    1111 mots | 5 pages
  • la fable
    853 mots | 4 pages
  • Fable
    3525 mots | 15 pages
  • Fable
    486 mots | 2 pages
  • La fable
    345 mots | 2 pages
  • La fable
    1557 mots | 7 pages
  • La fable
    1308 mots | 6 pages
  • La fable
    3905 mots | 16 pages