facebook

449 mots 2 pages
L’évolution rapide des techniques informatiques a développé de nouveaux moyens de communication. Pour la grosse majorité d’entre nous, il est devenu quotidien de se connecter sur internet. Nous pouvons ainsi envoyer et recevoir des courriels, rechercher des informations pour notre profession, nos cours ou simplement notre culture générale, jouer en ligne, « tchatter ». Depuis quelques années, nous pouvons accéder à des sites permettant de rester en contact avec nos amis, de retrouver d’anciennes connaissances ou plus encore d’élargir le cercle de nos relations. Le plus connu et le plus utilisé de ces sites est assurément Facebook. Malgré tous les avantages qu’il présente, il possède aussi quelques inconvénients.
En quelques instants et quelques clics plus tard, l’internaute entre en contact avec une multitude de correspondants. Quelle facilité de communiquer ! Quelle vitesse pour faire passer des messages ou des informations ! Auparavant, il fallait envoyer un courrier par la poste, ce qui prenait deux jours pour que le destinataire puisse lire votre message, ou téléphoner, ce qui à la longue risquait de coûter cher, au vu du nombre et de la durée des communication. Un particulier peut retrouver des amis dont il avait perdu la trace et « parler » avec lui des heures durant, fût-il au bout du monde. Un professionnel peut faire sa publicité sans gros frais. Un candidat politique peut toucher un nombre incalculable de personnes sans que cela lui coûte un centime.
Par contre, ce contact virtuel ne se fait-il pas au détriment du vrai contact physique ? Rien de tel que d’avoir quelqu’un en face de soi pour lui expliquer telle ou telle information. Au moins, on pourra tout de suite juger de l’effet de notre message, rien que par sa réaction. Sur Facebook, le contact reste impersonnel et froid. C’est beaucoup plus facile d’exprimer un sentiment, une opinion quand on est assis seul en face de son écran.
D’un autre côté, les informations que l’on croit être

en relation

  • Facebook
    7752 mots | 32 pages
  • Facebook
    3019 mots | 13 pages
  • Facebook
    3625 mots | 15 pages
  • Facebook
    900 mots | 4 pages
  • Facebook
    7992 mots | 32 pages
  • facebook
    1479 mots | 6 pages
  • Facebook
    4350 mots | 18 pages
  • Facebook
    1212 mots | 5 pages
  • Facebook
    670 mots | 3 pages
  • Facebook
    1120 mots | 5 pages