faiblesse de la finance islamique

529 mots 3 pages
Faiblesses de la finance islamique et vision de développement de la microfinance L’expert Mansour Ndiaye réclame la sensibilisation et la réglementation du secteur de la finance par l’Etat

Ancien candidat à la présidentielle sénégalaise de 2012, ancien membre de Benno Book Yaakaar, Mansour Ndiaye, l’expert en finance islamique et directeur du cabinet d’expertise en microfinance ASCODEV (Assistance consulting for developement), a fait l’analyse de son milieu évolutif. A travers un communiqué, il a esquissé les opportunités et entraves du secteur, demandant aux autorités étatiques de mettre en place un système politique de sensibilisation et de réglementation de la finance.
Selon l’Expert en finance islamique Mansour Ndiaye, la finance islamique est encore très timide au niveau des pays africains, notamment le Sénégal pourtant à majorité musulmane. « Et le paradoxe réside du fait que ces pays en voie de développement auraient besoin de cette manne financière en dépit des expériences -encore timides- avec la banque islamique et la PAMECAS » a-t-il souligné.
Il a aussi déploré le manque de volonté politique, dans ce sens, de la part de nos dirigeants sur un système qui pourrait faciliter aux populations notamment celles en milieu rural, l’accès aux financements sans taux prohibitif, qui tournent toujours en rond, depuis la conférence de l’OCI tenue au Sénégal.
« Notre pays regorge d’experts en finance qui ont des qualificatifs, mais le malheur est que le Sénégal, toujours accro à l’expertise française, est en train d’attendre encore la France pour espérer décoller dans ce secteur » fait-il remarqué.
Le communiqué révèle aussi l’ambition du leader du parti centriste Dooley Yaakaar est de faire du Sénégal un « hub » de la finance islamique en Afrique de l’ouest. C’est d’ailleurs pourquoi il s’indigne du fait que les « experts en finance islamique de formation soient laissés à la périphérie, ce qui fait qu’aujourd’hui le secteur est pollué par certains

en relation

  • Étude de faisabilité de la finance islamique à la bdl
    5008 mots | 21 pages
  • Finance islamique
    1054 mots | 5 pages
  • Intermediation financiere
    11803 mots | 48 pages
  • La finance islamique à la croisée des chemins
    5813 mots | 24 pages
  • Divers
    663 mots | 3 pages
  • Finance islamique
    1206 mots | 5 pages
  • Finance islamique
    5950 mots | 24 pages
  • Diagnostic commercial et stratégique d'une banque islamique
    10219 mots | 41 pages
  • La finance islamique
    9240 mots | 37 pages
  • Finance islamique
    32507 mots | 131 pages