Fait on l'expérience de la liberté

Pages: 19 (4623 mots) Publié le: 28 novembre 2012
Fait on l’expérience de la liberté?

La liberté est sans doute la raison d'être, la condition de la loi morale... la loi morale est ce qui nous fait connaître la liberté. - Kant

I Liberté et expérience, une apparente impossible conciliation
1° L’expérience, une action personnelle et nécessairement singulière
2° Pluralité de la Liberté
3° Une impossible conciliation ?

IIL’expérience cartésienne, une approche spirituelle de la liberté
1° Une connaissance de la liberté
2° Les conditions de son universalité
3° De la possibilité du doute face à l’irrécusable expérience.
III La conception kantienne, une approche sensible de la liberté
1° De la catégorie de causalité à la liberté
2° La Canon de la raison pure.
3° L’inconditionnement de la raison

Conclusion : Fin del’opposition cartésienne à la pensée kantienne

Intro :
Nous ne naissons pas libre, puisqu’à notre naissance nous ignorons ce qu’est la liberté. Et comment posséder vraiment quelque chose dont on ignore l’existence? Elle peut être à moi, je ne la possède pas. Or, à un moment de notre vie, on prend conscience de cette pleine liberté qui est la notre. C’est donc qu’il y a un parcourt, unapprentissage de la liberté, qui se fait au cours de notre vie. Cela suppose en même temps un degré maximum de liberté, une liberté totale.
Comment se fait cette acquisition. Se fait elle d’un coup? Ou de manière progressive? Il paraît peu probable que cela se fasse un coup : qu’est-ce qu’une liberté qu’on acquiert en une seconde? Elle en perd toute saveur, toute rareté; disons le : elle n’a plus riend’enviable, du fait même de la dérisoire facilité de son accessibilité. Or, cette quête de la liberté nous hante, structure notre existence. Convenons donc que la liberté est une acquisition progressive, et non un gain immédiat.
Supposer une liberté progressive, c’est admettre la possibilité d’un apprentissage. Apprend on à devenir libre? Et alors existe il des professeurs de la liberté? -Ceuxlà, à mon avis, aurait au moins le bonheur d’être bien payés.-
Sans définir précisément la liberté, car nous y reviendrons par la suite, on a tendance à l’imaginer comme quelque chose d’immatériel, d’intouchable. Comment dès lors faire l’expérience de quelque chose que l’on ne peut voir? Aussi, la question se pose : face à l’apparente opposition entre le matérialisme et le caractère métaphysique dela liberté, existe il une expérience de la liberté?

I …….
1°………
Toute expérience est expérience de quelque chose par quelqu'un. Si l'expérience ne se réduit ni à la seule sensation, ni à l'idée, alors elle se définit par la rencontre inédite d’une conscience qui ne cesse de se modifier au cours du temps avec un objet perçu dans un contexte empiriquement déterminé par une multitude devariables qui, en révélant sans cesse de nouveaux aspects de l'objet, en laissent nécessairement d'autres dans l'ombre. Partant, il n’existe pas d'expérience du général, ni en général : il n'y a pas d'expérience possible d'un objet sans qualités, mais il n'y a d'expérience que d'un contenu qualitatif, c’est à dire subjectivement coloré.
2° ……..
Qu'elle soit appliquée à une action (est libre l'actiondont la raison se trouve dans la volonté libre) ou à une volonté (est libre la volonté qui veut sans être contrainte par des influences sensibles), la liberté n'est pas observable de l'extérieur, elle échappe à l'objectivité et à la singularité d'un donné : rien ne distingue empiriquement et avec certitude une action libre d'un comportement contraint, un sujet voulant librement d'un autre dont lavolonté est déterminée.
3° ………
Aussi, on voit mal comment il pourrait y avoir une expérience de la liberté. Car la liberté n'est pas un objet donné empiriquement, mais un concept, donc général; quelque chose que l’on réclame, quelque chose qui doit être mais n'est pas, un droit, ou un Idéal, mais non à un état de fait.
Pourtant, si nous ne pouvons pas expérimenter la liberté des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'ensgnement fait partie de l'expérience
  • L'expérience de la conscience de soi est-elle une expérience de la liberté
  • La voie de fait et le référé liberté
  • l'ignorance fait-elle obstacle à la liberté
  • L’état fait-il obstacle à la liberté ?
  • Droit administratif dissertation : voie de fait et référé liberté
  • L'expérience
  • La voie de fait est-elle encore utile à la protection des libertés fondamentales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !