Famille et pouvoir

2362 mots 10 pages
Activités Dirigées

Questions :

Activité 1 :

Famille et domination masculine : l’analyse marxiste

1) Selon Engels, l’accroissement de la production, les guerres qui ont amenés des prisonniers dont on se servait comme esclaves, les nouvelles méthodes de production grâce aux bêtes et aux troupeaux, ont marqués les débuts de l’Histoire.

2) Les esclaves, les bêtes, les troupeaux, étaient les propriétés de l’homme : « la femme en profitait, elle aussi, mais elle n’avait point de part dans la propriété. »
Les hommes restaient propriétaires, continuaient de travailler pour produire, et les femmes continuaient donc de s’occuper des tâches domestiques.

3) Selon Engels, la femme ne peut être émancipée que si elle participe au « travail social productif » et qu’elle cessera « le travail privé domestique. »

Activité 2 :

L’évolution juridique dans la famille

1) Les transformations juridiques de la famille ont commencé dès 1907, l’année à laquelle la femme a eu le droit de disposer de son salaire : celle-ci a obtenu des droits juridiques en 1938. C’est en 1946 que la femme a été reconnue égale à l’homme et a obtenu le droit de vote. Elle a pu travailler sans l’accord de son mari en 1965, et dispose d’une autorité parentale égale à l’homme depuis 1970. Le terme de « chef de famille » a disparu en 1985 et toute violence conjugale est punie sévèrement depuis 1994. Après l’évolution de la famille et la recomposition de celle-ci, la loi a demandé aux parents d’appliquer leur autorité parentale même après le divorce.

2) L’autorité et le pouvoir sur les enfants et la famille dépend de la place que donne le parent, responsable légal du (des) enfant(s), au beau-père ou à la belle-mère, ou de la place que prend cette personne. Le pouvoir dans le couple amène une personne à s’imposer ou non dans la famille. L’autorité sur la famille dépend donc du pouvoir dans le couple.
Activité 3 :

Pouvoirs et autonomie de l’enfant

1) Selon Durkheim, le développement

en relation

  • Famille et pouvoir
    332 mots | 2 pages
  • Famille et pouvoir
    3810 mots | 16 pages
  • Famille et pouvoir
    659 mots | 3 pages
  • Famille et pouvoir dans les royaumes de france, de germanie et de bourgogne aux xe et xie siècles (888 – vers 1110)
    8495 mots | 34 pages
  • Le mariage
    5538 mots | 23 pages
  • Axes tpe
    1915 mots | 8 pages
  • « La démocratie détend les liens sociaux mais elle ressert les liens naturels. »
    1304 mots | 6 pages
  • HISTOIRE DU DROIT DE LA FAMILLE
    22046 mots | 89 pages
  • L'affaiblissement des rapports traditionnels de la famille
    581 mots | 3 pages
  • L'éclatement de l'empire carolingien vu par Réginon de Prüm
    2484 mots | 10 pages