Familles defavorisées

Pages: 9 (2016 mots) Publié le: 3 mai 2010
Regard sur ces familles défavorisées.

Introduction.

Mais qui sont ces familles défavorisées, celles que la loi propose d'amener « [1]vers une plus grande responsabilisation »? Celles appelées « démissionnaires » caractérisées selon la loi par un désintérêt face à la délinquance de leur enfant. Il est intéressant de se poser des questions sur un tel engouement à penser que la délinquancedes jeunes est imputable à ce type de familles. Cette vision réductrice est pourtant répandue au sein de la classe moyenne et supérieure comme la classe politique, les acteurs institutionnels et les médias. Ces acteurs institutionnels ignorent ce que peut être la vie d'une famille ouvrière vivant parfois au seuil de la pauvreté, avec la peau foncée et dans une cité stigmatisée . Pascale Jamoulleassistante sociale, docteur en anthropologie à l'UCL, a cherché à recomposer la réalité quotidienne de ces familles défavorisées sous la pression des crises qu'elles vivent.
Les familles confrontées à des conduites de délinquance de leurs enfants sont ravagées par la douleur et la solitude. Elles se sentent exilées de leurs repères construit au fil du temps, leur système de référence est éclaté parcette suite d'évènements douloureux. Ces familles vivent constamment dans la peur car tout peut basculer. Ce qui semble encore plus difficile c'est le regard disqualifiant que pose la société à leur égard ainsi que le fossé creusé entre « ceux qui ont vécu ça » et « ceux qui n'ont pas vécu ça ne peuvent pas comprendre »[2]
C'est à partir d'un travail de terrain de deux années que cet auteur vatenter de démontrer aux pratiques et politiques d'aide comment s'adapter aux valeurs et styles de vie de ces familles afin de les aider à prendre confiance dans cet échange social.

1) Troubles de socialisation du jeune: condition de vie locale.

Les positions que prennent la famille au sujet de « l'économie clandestine » appelée aussi «business» organisent les représentations et lescodes de conduites transmis aux enfants.
Par exemple, si une mère accepte d'écouter un dvd ramené par son fils qui l'a acheté clandestinement et que par peur de représailles du vendeur elle tolère cet objet, il y a une transmission d'un code de conduite.

Le business est en rapport avec le problème d'argent que rencontre ces familles, elles doivent se débrouiller afin de faire faire face auxbesoins de la vie quotidienne.
Ces jeunes ont parfois créé des business ensemble ce qui les lient les uns envers les autres par des dettes et certaines obligations.
Patrick Bouhnik[3] le décrit comme un monde social organisé selon un ensemble de valeurs communes et d'interactions des connaissances.
Ce trafic n'est plus décrit par les familles comme une déviance car étant prises dans desproblèmes de vie, elles n'ont pas d'autres choix que de laisser faire leurs enfants.
En marge aux lois de l'état, ces quartiers développent la violence créant aussi leurs propres lois favorisant une dégradation des conditions de vie .
Ces familles ne font plus confiance aux lois, celles-ci impuissantes à mettre en place une politique en faveur des droits communs. Ces familles parlent de l'état comme « une instance corrompue et discréditée, une clique de dominants qui vit au dessus des lois ».[4] Elles sont dans l'incertitude face aux difficultés économiques, elles se sentent abandonnées par les politiques publiques.
Dans les relations avec les différentes institutions (sociales , scolaires, judiciaires,..) ces familles ont vécu l'humiliation ,par exemple vivre avec le minimex reste impossible etpourtant les professionnels tiennent un discours de gestion du budget. Pourquoi refuser cette  «  économie souterraine[5]» ? Pourquoi dénoncer ces jeunes qui essayent de s'en sortir?
Sur le court terme, appartenir à « l'économie souterraine »permet aux jeunes de protéger sa famille, de changer ses conditions de vie quand la politique et l'économie les abandonnent.
Sur le long terme,ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Santé et familles défavorisées
  • Ma famille
  • La famille
  • Famille
  • La famille
  • La famille
  • La famille
  • Famille

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !