Famine

8351 mots 34 pages
Philippe Chalmin est professeur d'économie spécialiste des matières premières et économiste néoclassique. Selon la FAO, il y aurait en 2009 1 milliard de personnes sous-alimentées sur terre dont la répartition est montrée par le diagramme circulaire ci-contre. La crise alimentaire a été beaucoup moins médiatisée que la crise financière, cependant elle a eu des conséquences tout aussi désastreuses que cette dernière. La crise n'a pas porté atteinte qu'au monde virtuel des opérations financières mais à un monde beaucoup plus « terre-à-terre », celui de la production alimentaire. On a donc redécouvert des mots comme « pénurie », « famine » que de notre point de vue d'Occidentaux nous pensions révolus. L'abondance agricole n'était qu'une illusion donnée par notre société moderne de consommation.

I/ Du résumé par chapitres...
II/ ... À l'approche critique
Extrait du document: De tous temps, on a eu des prophètes de malheur qui ont annoncé la fin du monde du fait de telle ou telle innovation. Ces annonces, comme celles faites à propos du train qui allait détruire la race humaine, font sourire rétrospectivement. Mais que serait-il arrivé si Pasteur, au mépris du principe de précaution, n'avait pas tenté d'inoculer le vaccin contre la rage ? Le vrai problème est simple : face au progrès, nous avons peur, et la nouveauté étant mystérieuse, elle est une menace. Comme Roosevelt, nous devrions « avoir peur d'avoir peur ».

En 2008, 40 millions de personnes ont rejoint le nombre de l'année précédente des sous-alimentés. Cette forte hausse est quasiment due à un seul pays : la RDC. A cause de ses conflits permanents auxquels elle est confrontée, ce pays a vu son nombre de personnes souffrant de faim chronique quadruplé en 2 ans ! Entre 2003 et 2005, le nombre est passé de 11 millions à 43 millions d'individus, avec une proportion de sous-alimentées passée de 29 à 76%. Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus l'ex Zaïre, le Rwanda et le Burundi ont vécu des conflits

en relation

  • la famine
    722 mots | 3 pages
  • Les famines
    5127 mots | 21 pages
  • La famine
    918 mots | 4 pages
  • La famine
    675 mots | 3 pages
  • Famine
    654 mots | 3 pages
  • La famine
    965 mots | 4 pages
  • La famine
    986 mots | 4 pages
  • Famine
    2850 mots | 12 pages
  • Famine
    888 mots | 4 pages
  • la famine
    304 mots | 2 pages