Faut-il légiférer sur ttwitter ?

1089 mots 5 pages
Faut-il légiférer Twitter ?

La question est complexe. En effet on assiste depuis les années 90 à l’avènement de l’internet et depuis peu à l’explosion des réseaux sociaux générés par la facilité de l’accès à internet. C’est notamment le cas de Twitter !
Pour comprendre la difficulté de légiférer sur un outil tel que Twitter, il convient dans un premier temps de définir ce qu’est Twitter, puis dans un second temps de définir le verbe légiférer.
Twitter est tout simplement un réseau social géré par l’entreprise Twitter inc. Il permet à des milliers d’utilisateurs d’envoyer des messages instantanés et gratuits via internet ou par SMS via un smart phone. Le seul inconvénient lié à cet outil est longueur des messages qui est limitée à 140 caractères. Ainsi Twitter permet à tout un chacun de s’exprimer librement sur un sujet de son choix et/ou de réagir en instantané à un sujet d’actualité.
Légiférer n’a d’autre sens que créer des lois. Or une loi est toujours faite dans le but d’encadrer une pratique. Ainsi, légiférer sur un outil tel que Twitter revient directement à légiférer sur un droit et une liberté fondamentale qui est la liberté d’expression. Les seules restrictions imposées à cette liberté étant la calomnie et la diffamation.
Au vue de cette mise en perspective, on peut se demander comment un outil laissant libre court à la liberté d’expression peut être bridé par une ou plusieurs lois ? Autrement dit, cela est il possible ?

A. un problème déjà résolu ?

Dans un communiqué publié sur son blog, le groupe Twitter inc. A pris position. « Tweets still must flow » que l’on peut traduire en français par « les tweets doivent continuer d’exister ».
Par ce communiqué, le groupe a annoncé qu’il s’adapterait aux législations en vigueurs dans les pays d’implantation et futurs pays d’implantation. Avec cette annonce, on comprend la double signification contradictoire de ce slogan « tweets still must flow ». D’une part les tweets permettent aux membres

en relation