Faut-il obeir a une loi injuste

395 mots 2 pages
En se posant la question « faut il obéir à une loi injuste ? » on oppose deux principes fondamentaux du droit : le droit naturel et le droit positif. Le droit naturel est ce que la conscience morale et la raison de l’homme reconnaît comme étant légitime et juste. Le droit positif est un droit voulu par l’homme. C’est un système juridique institué dans une société particulière contrairement au droit naturelle qui est présent de façon universelle chez l’homme. Ainsi une loi en vigueur provient du droit positif et si celle ci paraît comme étant injuste au yeux de l’homme c’est d’un point de vu moral et donc opposé au droit naturel. Henry David Thoreau (1817-1862) est le père de cette théorie. En 1846, cet américain refuse de payer ses impôts à un Etat qui admet l'esclavage et qui fait la guerre au Mexique. Il ira en prison pour cela, mais sera rapidement libéré car sa tante paiera ses impôts (contre son gré). Il théorisera alors son action, inaugurant le concept de désobéissance civile.
Les deux grandes figures de la désobéissance civile au XXe siècle sont Gandhi et Martin Luther King. Refusant la violence, ils sont néanmoins prêts à désobéir – et considèrent même que c'est leur devoir – pour libérer leur peuple. Ainsi selon Martin Luther King, « chacun a la responsabilité morale de désobéir aux lois injustes » Plus récemment, en France, les faucheurs d'OGM emmenés par José Bové ont fait acte de désobéissance civile.
Tout acte hors-la-loi n'est pas pour autant une forme de désobéissance civile. Celle-ci se définit par les caractéristiques suivantes :
Il doit y avoir désobéissance, évidemment. Ajoutons que cette infraction doit êtreconsciente et intentionnelle (ce qui est tout aussi évident).
La désobéissance civile doit être un acte public, c'est-à-dire revendiqué et assumé comme tel, afin d'écarter tout soupçon sur la véritable intention du hors-la-loi.
Ce doit être aussi un mouvement collectif, c'est-à-dire un acte accompli au nom del'intérêt général et non au

en relation

  • Faut il obeir a une loi injuste ?
    1910 mots | 8 pages
  • Devons-nous faire tout ce qu'il est techniquement possible de faire ?
    1479 mots | 6 pages
  • Suffit-il d'être juste pour obéir aux lois ?
    1175 mots | 5 pages
  • PFD TD1
    1318 mots | 6 pages
  • La loi
    1225 mots | 5 pages
  • pourquoi la loi?
    1021 mots | 5 pages
  • Qu'est ce qui permet d'affirmer qu'une loi est juste ?
    1039 mots | 5 pages
  • Monsieur
    817 mots | 4 pages
  • Philo
    814 mots | 4 pages
  • Obligation politique
    764 mots | 4 pages