Faut-il préférer le bonheur à la vérité

Pages: 6 (1454 mots) Publié le: 15 mai 2013
 
1. OUI
IL FAUT PREFERER LE BONHEUR A LA VERITE
LA VERITE OU LA RECHERCHE DE LA VERITE RENDENT MALHEUREUX

A. IL FAUT PREFERER LE BONHEUR A LA VERITE PARCE QUE LA VERITE ESTINSUPPORTABLE
Peut-être que « la vérité » dans son sens le plus général – la vérité du monde la vérité de notre condition humaine – est horrible, insupportable. Peut-être que nos souffrances humaines n’ont pas desens, que l’injuste inégalité entre les hommes n’aura jamais de fin, que notre existence est absurde : que c’est cela…« la vérité ». Alors il faudrait s’en détourner, n’y plus penser et, effectivement, lui préférer le bonheur, si toutefois nous pouvons être heureux dans l’évitement de cette vérité .Mais c’est bien ce que présuppose le libellé : « faut-il préférer le bonheur à la vérité ? » laisse eneffet entendre, d’une part, que bonheur et vérité existent, d’autre part, qu’il est possible de les dissocier : de vivre heureux sans se soucier de la vérité, ou de vivre pour la vérité mais en sacrifiant son bonheur. On trouve dans la première œuvre de Nietzsche, La Naissance de la tragédie, cette idée que la vérité de la condition humaine est trop dure à supporter, qu’il nous est impossible de laregarder en face : impossible de regarder en face le fait que notre souffrance n’est ni méritée ni rédemptrice, impossible de regarder en face le grand rire amoral de Dionysos, le dieu de l’Ivresse et de la Cruauté, devant l’absence de sens de nos vies. C’est pourquoi, poursuit Nietzsche, nous avons besoin de nous détourner de cette vérité, qu’il nomme donc dionysiaque, et de la fuir enl’embellissant avec des formes apolliniennes : avec cette beauté superficielle de l’art capable de nous donner un peu de bonheur.« Nous avons l’art, pour ne pas mourir de la vérité », Nietzsche, La Naissance de la tragédie (1782), Folio, 1989.En généralisant cette idée, nous pouvons affirmer que, si la vérité ne peut que nous rendre malheureux, il nous reste la possibilité de la fuir et de chercher notrebonheur dans cette fuite même. Cela revient à dire, sur le plan psychologique, individuel cette fois et non plus métaphysique, que si la vérité est trop horrible, il faut cesser d’y penser, et lui préférer le bonheur : ce bonheur, précisément, qu’il y a ne plus penser à cette vérité, voire, tout simplement, à ne même pas la connaître. Prenons l’exemple d’un enfant abandonné tout jeune, adopté, maisqui ne le sait pas. Il ne connaît rien de son histoire mais vit parfaitement heureux, entouré de l’amour de ses parents adoptifs. Faut-il vraiment briser son bonheur en lui révélant la vérité ? Ne faut-il pas, ici, « préférer le bonheur à la vérité » ? Suivre le sens commun qui nous répète à l’envi que « toute vérité n’est pas bonne à dire » ou à entendre?

Toutefois, s’il peut être tentant de «préférer le bonheur à la vérité », ce n’est pas nécessairement parce que cette vérité est « insupportable », mais ce peut être aussi parce que la recherche ou le souci de la vérité peuvent être sources de malheur.

B. IL FAUT PREFERER LE BONHEUR A LA VERITE PARCE QUE RECHERCHER LAVERITE EST VAIN ET EPUISANT

La vérité n’est pas nécessairement insupportable : elle peut être tout simplementintrouvable. Nous ne savons alors pas si elle existe ou pas, mais nous savons que nous nous épuisons à la chercher en vain. Si cette quête est fatigante, angoissante, pourquoi en effet ne pas lui préférer « le bonheur » ? Nous pouvons penser ici à la figure du savant fou, qui perd la tête à force de chercher la vérité, à tous ces philosophes qui se sont suicidés ou ont développés des troublespsychiques graves. La recherche de « la vérité » n’est-elle pas dangereuse ? Si « la vérité » devient le but de la vie, et si elle demeure en même temps introuvable, comment échapper au désespoir ?« La vérité » est dangereuse, aussi bien lorsqu’on la trouve que lorsqu’on ne la trouve pas ! Ceux qui pensent l’avoir trouvée ont parfois tendance à ne pas supporter ceux qui restent dans l’erreur, à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut il preferer le bonheur à la verité
  • Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?
  • Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?
  • Faut-il préférer le bonheur à la vérité
  • Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?
  • TermS 08 Faut il preferer le bonheur a la verite
  • Faut il préférer la ve bonheur à la vérité
  • Philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !