Faut-il remettre en cause la protection sociale?

Pages: 8 (1828 mots) Publié le: 17 mars 2013
Introduction
La sécurité sociale est un ensemble d’institutions qui ont pour fonction de nous protéger des risques sociaux. Il s’agit de situations susceptibles de compromettre la sécurité économique de l’individu ou de sa famille, en provoquant une baisse de ses ressources ou une hausse de ses dépenses (vieillesse, maladie, invalidité, chômage, maternité, charges de famille, etc.)
Maisdepuis peu, certaines personnes remettent en cause la protection sociale car ils pensent que l’argent récolté est source de profit pour la sécurité sociale. C’est ainsi que je vais vous présenter cet exposé avec cette problématique : Pourquoi ne faut-il pas remettre en cause la protection sociale ?
Dans une première partie, je vais vous expliquer pourquoi la sécurité sociale a été créée. Dansune deuxième partie, je vais vous prouver qu’elle est nécessaire pour nous tous.
I. La sécurité sociale selon Ambroise Croisat
A. Sa vie avant la sécurité sociale
B. La création de la sécurité sociale
II. La sécurité sociale demeure une nécessité
A. Une comparaison avec les États-Unis
B. La réussite de la redistribution

I. La sécurité sociale selon Ambroise Croisat

A. Sa vieavant la sécurité sociale

L’histoire d’Ambroise Croisat commence en 1901 avec son père, Antoine, qui était manœuvre. En ce siècle, on vit la misère. Pas de Sécurité sociale, pas de retraite. L’espoir, c’est le père d’Ambroise qui l’incarne. Fondateur du syndicat CGT, il lance la première grève pour une protection sociale de dignité. Il l’obtient mais ce n’est pas suffisant. En 1907, Ambroise prendle relais de son père. Á treize ans, il est ajusteur et adhère à la CGT. Á dix-sept ans, il anime les grèves de la métallurgie. Il entre ensuite au PCF.
«On le voyait partout, dit un témoin, devant les usines, au cœur d’une assemblée paysanne. Proche du peuple d’où il venait.»
En 1927, il est secrétaire de la fédération des métaux CGTU. Il anime les révoltes de Marseille et du Nord, tandis quele fascisme gère au moment de la crise.
«S’unir, disait-il, pas unis, pas d’acquis !»
En 1936, Ambroise est élu député du PCF dans le 14e arrondissement. Il impose la loi sur les conventions collectives. Présent à Matignon, il donne aux accords du même nom, la couleur des congés payés et de la semaine de quarante heures. En 1939, il est arrêté avec trente-cinq autres députés communistes. Iltraverse quatorze prisons avant de subir les horreurs du bagne d’Alger. Libéré en février 1943, il est nommé par la CGT clandestine à la commission consultative du gouvernement provisoire autour du général de Gaulle.
La sécurité sociale n’existait pas. Avant, il y avait un simple mécanisme d'assurance couvrant un risque qui n'assurait qu'un français sur 6. Les autres devaient s'en remettre à lacharité ou aux quêtes de solidarité de leurs amis et familles.

B. La création de la sécurité sociale

La Sécurité Sociale est créée à la Libération dans une France ruinée et pillée. Ambroise Croizat trace dès l’été 1943 les moutures de ce qui va devenir l’un des systèmes sociaux les plus enviés au monde. La Sécurité sociale colore le programme de mars 1944 :
«Nous, combattants de l’ombre,exigeons la mise en place d’un plan complet de sécurité sociale vivant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail avec gestion par les intéressés et l’État.»
Le combat de ce ministre communiste était tout sauf facile. Le chantier débute en novembre 1945, quand il est nommé au ministère du Travail. En Juin 1946,naissaient 138 caisses de sécurité sociale sous l'égide de Croizat. 138 caisses bâties par le peuple de France et la CGT souvent sur le temps de congé ou après le travail. Des caisses gérées par les salariés eux-mêmes (3/4 des sièges aux travailleurs). Pour la première fois au monde, la sécurité sociale devenait un droit fondamental, universel, solidaire, obligatoire, couvrant l'ensemble des salariés....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Doit-on remettre en cause la protection sociale en france?
  • Doit on remettre en cause la protection sociale en france ?
  • Faut il remettre en cause le dif
  • Faut il remettre en cause la séparation des pouvoirs
  • Faut il remettre en cause les banques universelles
  • Faut il remettre en cause l'etat providence
  • faut-il remettre en cause la théorie de la séparation des pouvoirs?
  • Faut il baisser les dépenses de protection sociale ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !