Faut il remettre en cause la séparation des pouvoirs

2171 mots 9 pages
« Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée n’a pas de Constitution » - article 16 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, de 1789. La théorie de séparation des pouvoirs, dans nos sociétés démocratiques, n'est pas récente; en effet, elle a pris son court dès le 17e siècle. John Locke (1632 – 1704), un grand philosophe anglais précurseur de la philosophie des Lumières, en a fait une première ébauche dans son Traité du gouvernement (1690). Dans ce récit, de par le contexte du grand conflit entre le monarque absolu et le gouvernement en Grande - Bretagne, il met en avant la nécessité de l'existence de trois pouvoirs différents, que sont le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir fédératif dont sa préoccupation est les relations internationales. Cependant, il ne dit pas expressément que les trois pouvoirs énoncés ultérieurement doivent être séparés. C'est pourquoi à la suite de J. Locke, Montesquieu (1689 – 1755), prend la relève de la théorie de séparation des pouvoirs et l'approfondie en étant plus précis sur ses aspects. De la sorte, ce penseur politique précurseur de la sociologie et de la philosophie des Lumières, dans son ouvrage De l'esprit des lois (1748), fait l'apologie de la théorie en expliquant expressément que les trois pouvoirs doivent être séparés afin que la pérennité de la société soit assurée. Dans le sens où, quand tous les pouvoirs sont concentrés dans les mains d'un seul homme, comme c'était le cas avant la révolution française par exemple, le risque d'arbitraire est très fort et la sauvegarde de la société est alors en péril. Ainsi, les constitutions de chaque pays relatent cette volonté de séparation des pouvoirs, où donc l'exécutif, le législatif et le judiciaire ont tout trois des domaines qui leurs sont propres et où eux seuls peuvent intervenir. Cependant, certains auteurs actuels remettent en question cette théorie de séparation des pouvoirs,

en relation

  • faut-il remettre en cause la théorie de la séparation des pouvoirs?
    323 mots | 2 pages
  • Séparation des pouvoirs Américains
    2026 mots | 9 pages
  • Dissertation Classification des régimes politiques
    1359 mots | 6 pages
  • Dissertation
    1049 mots | 5 pages
  • institution judiciaire
    2141 mots | 9 pages
  • Droit
    952 mots | 4 pages
  • Montesquieu est-il toujours d'actualité ?
    1842 mots | 8 pages
  • Regime presidentiel americain
    1742 mots | 7 pages
  • Regime de separation de pouvoir
    2605 mots | 11 pages
  •  La distinction entre régime parlementaire et régime présidentiel est-elle toujours justifiée ? 
    845 mots | 4 pages