Faut il remettre en cause les banques universelles

Pages: 6 (1339 mots) Publié le: 16 décembre 2012
L’ère Volker est enclenchée. Depuis la semaine dernière un conseil bruxellois examine les recommandations de John Vickers abordant l’avenir des banques. En effet la crise de 2008 est survenue à cause d’une bulle spéculative qui ruina Lehman brother et engendrant le dérèglement du fragile équilibre bancaire. Il est donc légitime aujourd’hui de réexaminer les rouages de ce système et d’émettre denouvelles règlementations face à ce système défaillant. Il s’agit dans ce projet de revoir la fonction de banque universelle. Cette banque qui cumule la fonction de banque de dépôt, banque d’affaires et banque d’investissements apparait dangereuse et mal saine. Pourtant il est difficile de ne pas se rappeler du Banking act qui 1933 obligeait déjà les banques à restreindre leurs activités à uneseule fonction bancaire et qui pourtant fut abrogé quelques décennies plus tard. Pour bien comprendre l’enjeu de la remise en cause des banques universelles il est d’abord nécessaire d’examiner l’émergence de celles-ci et de comprendre à quels problèmes elles répondaient-elles avant d’exposer leurs dérives incontestablement destructrices.
I) Banques universelles : novatrices et efficaces

Lebanking act signifie en pratique que les banques étaient autorisées à user de l’épargne qu’elles avaient en dépôt pour prêter aux ménages, aux entreprises et à d'autres banques, mais elles n'étaient pas autorisées à acheter des titres ou à aider à les échanger. L'achat d’actions leur était interdit, tout comme l'acquisition de produits financiers titrisés. Avec l’abrogation du Glass-Steagal Act, lesbanques ont ensuite eu la possibilité (après un délai légal de 30 jours) de vendre les actifs issus de ces crédits, ébauchant le processus que l’on sait pour finalement aboutir à la crise actuelle. La question se pose alors de la raison pour laquelle aux banques universelles ont réapparues.
A) Le recours nécessaire des banque universelles en 80

Le cloisonnement des activités était ainsi fondésur le principe de la durée des opérations réalisées (les banques de dépôts ne pouvaient réaliser que des opérations de court terme par opposition aux banques de crédit à moyen et long terme). L’objectif était alors d’encadrer l’activité de crédit et de réguler la création monétaire et l’orientation de l’épargne dans un contexte de forte inflation et de besoins d’investissements importants. Mais cesystème était très rigide et extrêmement centralisé (un nombre considérable de banques étaient nationalisées), le marché financier ne parvenait à ce développer, par conséquent le seul moyen de financement était les banques. Ce qui explique l’inflation démesurée résidu de la trop forte création monétaire. Cette inflation anti-compétitiviste empêcher la France de s’exporter de façon efficiente. Ledéveloppement du marché financier et conjointement du système bancaire à l’échelle européenne était donc une réponse a ce problème ainsi qu’à la carence de relation économique et financière au sein même de l’Europe. Le développement du système bancaire français s’est alors accéléré, la déspécialisation des banques se traduisant par l’émergence du concept de banque universelle. De même, à partirdes années 1970, le Glass-Steagall Act est contesté avec le développement de nouveaux produits financiers. Les banques de dépôt commencent à contourner le système. La distinction entre activités de prêteur et d'investisseur s'estompait avec la titrisation. De nouvelles activités de courtage rémunératrices en commissions se développaient. Les innovations et les nouvelles pratiques étaient réputéesstabilisatrices en permettant une large dispersion des investissements et des risques. Ainsi on assiste au retour des banques dites universelles.

B) Les avantages permis par la banques universelles
Ces « nouvelles » banques permettent des avantages incontestés :
• Les banques, ayant une structure se rapprochant des entreprises, sont mises en concurrence. Cela assure aux emprunteurs des taux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut il remettre en cause le dif
  • Faut il remettre en cause la séparation des pouvoirs
  • Faut-il remettre en cause la protection sociale?
  • Faut il remettre en cause l'etat providence
  • faut-il remettre en cause la théorie de la séparation des pouvoirs?
  • Les banques universelles
  • Banque universelle, quelle évolution?
  • Doit-on remettre en cause la protection sociale en france?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !