Faut-il renoncer à ses opinions ?

1958 mots 8 pages
Faut-il renoncer à ses opinions ?

A première vue, renoncer à ses opinions serait admettre le fait d’abandonner un droit, une idée. Toutefois, renoncer à ses opinions, pourrait ouvrir de nouvelles perspectives. En effet, réussir à écouter les autres et s’ouvrir à eux ne peut que renforcer la liberté de penser, étant donné que l’on conserve le droit de choisir son opinion, après avoir échangé avec les autres. Est-ce dire pour autant que l’opinion des autres est primordiale ? Renoncer à ses opinions est d’évidence une possibilité qui s’offre à nous. Or, selon l’idée d’une liberté de pensée, il faudrait conserver sa propre vision des choses, tout en émettant une évolution de l’opinion. Ne devons nous donc pas accepter l’intervention des autres ? Comment s’en convaincre ? Tel est le problème qui nous occupera. Il est vrai que l’opinion des autres peut nous permettre d’avancer vers une nouvelle opinion ainsi que d’apprendre et de comprendre nos erreurs. Dans ce cas, d’après le sens de la question, ne s’agit-t-il pas de se demander si renoncer à certaines opinions permet d’accroitre sa liberté ?

Il s’agit de se demander, pourquoi avons-nous des raisons de ne pas renoncer à ses opinions. Dans un premier temps, il apparait évident que chacun est envie de revendiquer sa liberté de penser, dans laquelle on retrouve le domaine de l’opinion. Etant donné que l’opinion est une idée sans contenu, démontrée par la raison, la liberté de penser est une très bonne excuse pour tout à chacun de ne pas renoncer à ses opinions, en prétendant avoir le droit de penser ce que bon lui semble, sans pour autant en dévoiler le contenu ou en persuader les autres. En effet, prenons l’exemple des écrivains, qui à travers leurs nouvelles, leurs romans ou encore leurs essais, ne cessent d’exprimer leurs opinions, par le biais de sous entendus ou d’accroches spécifiques, tout comme les journalistes qui expriment leurs opinions, tant qu’elle n’est pas susceptible de porter préjudice à

en relation

  • Philo
    714 mots | 3 pages
  • Dissertations
    2024 mots | 9 pages
  • Somme nous libre de nos opinion ?
    908 mots | 4 pages
  • Philophie
    949 mots | 4 pages
  • La diversité des opinions doit-elle nous faire renoncer à l'idée de vérité ?
    1257 mots | 6 pages
  • Peut-on renoncer à la vérité ?
    4623 mots | 19 pages
  • L'opinion a-t-elle toujours tort?
    2741 mots | 11 pages
  • Philosophie
    936 mots | 4 pages
  • philo
    11951 mots | 48 pages
  • Malheur à celui qui n'a plus rien à désirer
    1436 mots | 6 pages