Faut-il se méfier de la consciences

Pages: 3 (666 mots) Publié le: 16 octobre 2010
Faut-il se méfier de la conscience ?
Idées :

La conscience comme présence du sujet au monde
" Revenir à soi, c’est revenir au monde, c’est-à-dire précisément à autre chose que soi ", disaitValéry. En effet, perdre conscience (s’évanouir), c’est perdre à la fois le monde et soi-même, c’est s’abîmer dans le néant (" être, c’est être perçu ou percevoir ", Berkeley). Dès lors, la conscience estla condition de toute présence : présence au monde comme à soi. C’est la conscience qui fait que, pour un être, il y a bien quelque chose (le monde comme lui-même). C’est elle qui fait qu’un êtren’est pas seulement dans le monde (comme une chose enfouie parmi les choses), mais est devant le monde (comme un sujet se tenant face à un objet). La conscience, on le voit, suppose nécessairement unedistanciation, une séparation par rapport à la compacité opaque du réel. Sans ce décalage ou cette trouée (Sartre), il n’y aurait ni connaissance (conscience perceptive ou psychologique) ni jugement(conscience morale). Si l’on ne pouvait s’écarter au moins un peu de l’être, on ne pourrait ni le voir ni le connaître ; si l’on ne pouvait séparer au moins un peu l’être de ce qu’il doit être (sa valeur),on ne pourrait pas le juger normativement. Et sans doute faut-il dire avec Alain que " Toute conscience est d’ordre moral, puisqu’elle oppose toujours ce qui devrait être à ce qui est. "

Laconscience c’est la personne, à la fois grande et misérable
La conscience, en plaçant l’individu devant le monde, lui fait occuper une position unique et imprenable, une situation sans autre coïncidencequ’elle-même.
Deux consciences, en effet, ne peuvent occuper exactement la même situation, ni fusionner (l’amour lui-même, pour reprendre le poète Rilke, n’est jamais que l’inclination de deuxsolitudes l’une vers l’autre). C’est là l’irréductible solitude de toute conscience. Mais c’est aussi, pour de très nombreux philosophes, la marque de la dignité de l’homme, seul être conscient et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il se méfier de sa conscience ?
  • Faut il se mefier de la conscience
  • Faut-il se méfier de ses désirs ?
  • Faut-il se méfier du portable?
  • Faut-il se méfier des apparences
  • Faut il se méfier du désir
  • Faut il se méfier de la technique ?
  • Faut il se méfier des images?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !