Fdl lorenzaccio

3404 mots 14 pages
{draw:rect} Le livre : Lorenzaccio, A. MUSSET, Gallimard, Paris, 2008 Le résumé de l’œuvre : L’histoire débute dans un champs, où Lorenzo, le Hongrois et le duc sont habillés en nonnes. En effet, Lorenzo vient d’acheter la vertu d’une jeune fille pour son cousin, il aimerait la présenter au duc. Quelques temps après, dans l’église de Florence, le cardinal découvre que la marquise a une relation avec le duc. En fait, Agnolo a donné au cardinal une lettre, écrite par Alexandre, qui était destiné à la marquise relatant les faits. Ensuite, Maurice défie Lorenzo en plein milieu de l’église, car celui-ci, qui est athée, est accusée d’avoir démolit des statues. Mais Lorenzo ayant peur des épées s’évanouit. Julien Salviati, qui avait approché la fille de Philippe, Louise Strozzi, par des propos vulgaires la nuit précédente, se fait dénoncer par Léon Strozzi. Léon explique donc à Philippe, et son fils Pierre, ce qu’a fait Julien lors d’une soirée d’ivresse. Le fils du doyen des Strozzi devient vert de rage quand il apprend que sa sœur a été salie par des propos pervers. C’est donc ce dernier qui va organiser sur un coup de tête la mort de Julien Salviati. Mais avant de mourir, Julien Salviati se traîne jusqu’au duc et ce dernier promet de le venger. Et ce qu’Alexandre promit fut exaucé, Pierre fut envoyé en prison pour son meurtre. Parallèlement, Lorenzo profite d’un moment de mégarde du duc pour lui voler sa précieuse côte de maille, cette dernière étant la seule protection qu’Alexandre porte, même chez lui. Durant un combat amical avec Sconcolo, Lorenzo lui avoue qu’il tuera le duc ici même, dans sa chambre.Pierre, le fils de Philippe, est envoyé en prison par Alexandre, en effet des soldats sont venus le chercher. De plus, lors d’une réunion des Strozzi pour comploter contre Alexandre, Louise Strozzi la fille de Philippe se fait empoisonner. Tous le monde pense à un complot d’Alexandre, mais la vérité n’est pas officiellement dite. Le livre sous

en relation