Fdvdv

400 mots 2 pages
Commentaire composé du poème d'Apollinaire qui évoque des baladins, dans un cadre d'ombre et de clarté comportant des éléments surnaturels.
Ecrit en 2008; 1650 mots; 0 sources; 4,95 €
Résumé:
Le thème des saltimbanques est fréquent au 19ème et au 20ème siècle dans la poésie (Baudelaire, Verlaine) et dans la peinture, notamment celle de Picasso. Picasso est l'ami d'Apollinaire (Picasso peint Famille de saltimbanques en 1905). Ce poème est sans doute inspiré d'un tableau comme le sudgère la dédicace à Marie Laurencin, peintre et maîtresse d'Apollinaire. Ce poème est tiré d'"Alcools", recueil publié en 1913. Il est composé de cinq quatrains en octosyllabes.
L'analyse de ce texte cherche à montrer les caractéristiques formelles de ce tableau, avant d'en étudier les aspects surnaturels, puis d'en analyser les éléments symboliques.

I. Un tableau du monde des saltimbanques
1. Cadre et contexte
2. Les figures
3. Un tableau

II. Un univers irréel
1. Des scènes étranges
2. Des éléments fantastiques

III. Un poème symbolique
1. L'importance du personnage de l'arlequin
2. Le jeu des contraires
3. L'univers du poète

Extrait du document:
L'arlequin est totalement inattendue car normalement, elle n'existe pas. L'arlequin est toujours un personnage masculin de la comédie italienne. Dans le poème il y a une place centrale en particulier dans les trois dernières strophes. Il y a d'autres figures qui renvoient à l'univers du cirque comme le charlatan, le nain et l'acrobate qui est désigné par une périphrase au vers 15 "un homme pendu sonne en mesure des cymbales".
Chaque strophe compte au moins un personnage du nom du cirque. La présence de ces figures croit de plus en plus dans les deux dernières strophes. Ce phénomène pourrait correspondre à l'observation des éléments d'un tableau ou à la découverte d'une scène par un spectateur.

Tags: imagination, décor, figure de style, acrobate, symbole, Arlequin
Plus de documents portant sur

en relation